4 3
Edition du 20 juillet 2018 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 20 juillet 2018

    Allemagne – Scénario 2018-2019 : perspectives au T2 2018

    Après un premier trimestre caractérisé par un ralentissement appuyé de l'activité, la croissance allemande est attendue en légère accélération au deuxième trimestre. La demande intérieure demeurera le principal facteur de soutien de la croissance, grâce à une consommation privée soutenue et un investissement toujours propice. La demande extérieure est dorénavant affaiblie par la montée en puissance des barrières protectionnistes américaines qui sont susceptibles de toucher plus durement les exportateurs allemands.

  • Télécharger la publication - (PDF - 2.19 Mo)

  • Sommaire :

    - Synthèse
    - Focus : le point sur les facteurs de production
    - Dernières évolutions conjoncturelles
    - La trame de notre scénario

  • Extrait :

    L'Allemagne dispose d'un stock de capital élevé et récemment renouvelé, grâce au recours à l'investissement qui a progressé significativement durant les cinq dernières années. La dépréciation du capital est dorénavant moins rapide et suggère un moindre besoin en investissement dans les années à venir. Le taux de chômage est en baisse depuis maintenant presque dix ans. L'emploi salarié progresse de moins en moins vite et le recul massif de la population en âge de travailler devient le principal facteur explicatif de la baisse continue du taux de chômage. L'économie allemande dispose à court terme des ressources nécessaires en capital et travail pour répondre efficacement à la demande en biens industriels, sans que ceux-ci ne constituent un frein à son développement. Toutefois, le déclin de la population en âge de travailler constitue un défi imminent à relever pour pouvoir garantir un niveau de production équivalent sans gain majeur de productivité attendu.


  • Allemagne : le taux de chômage peut-il baisser davantage ?

    Le taux de chômage allemand est à son plus bas niveau historique depuis la réunification avec 3,4% de la population active concernée. Celui-ci devrait encore baisser dans les années à venir, compte tenu de la chute tendancielle de la population en âge de travailler.

    Allemagne : le taux de chômage peut-il baisser davantage ?
  • Thèmes associés : Economie | Europe

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous