4 3
Edition 19 janvier 2016 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 19 janvier 2016

    Espagne - Scénario macro-économique 2016-2017 : Une décélération attendue, un contexte politique tendu

    Après un pic à 3,2% en 2015, la croissance décélérerait à un niveau toujours élevé de 2,7% en 2016 et 2,2% en 2017, grâce à une demande intérieure soutenue. Le ralentissement de la croissance et de l'ajustement budgétaire pourrait s'accentuer, si le blocage politique actuel venait à perdurer. La poursuite de la baisse du pétrole, de l'assouplissement quantitatif de la BCE et la bonne tenue de la demande européenne constituent des facteurs importants de soutien à la croissance.

  • Télécharger la publication - (PDF - 593.9 Ko)

  • Sommaire :

    - La décélération de l'activité s'est amorcée au T3
    - La décélération devrait s'accentuer en 2016
    - La demande intérieure, principal pilier du dynamisme espagnol
    - Le solde budgétaire reste orienté à la baisse

  • Extrait - Le blocage politique pourrait retarder un peu plus la procédure budgétaire

    En raison des élections générales de décembre 2015, le gouvernement sortant du Parti Populaire a remis en avance à la Commission européenne (CE) un premier projet de loi de Finances (PLF) pour 2016 dès septembre 2015. Alors que la CE avait demandé un nouveau PLF au plus vite, le projet initial a été adopté avant la dissolution du Parlement fin novembre. L'Espagne est donc déjà en retard dans la procédure budgétaire du semestre européen et l'amendement du PLF 2016 sera une priorité pour le nouvel exécutif, s'il veut rester en conformité avec ses engagements européens. Or, au regard du nouveau paysage politique très fragmenté, la formation d'un gouvernement dans les deux prochains mois pourrait échouer, déclenchant de nouvelles élections et repoussant de nouveau l'amendement du PLF 2016 : c'est le budget 2015 qui continuerait alors à être exécuté sous la houlette du gouvernement de transition composé de l'équipe sortante.

  • Espagne : les prix de l'énergie pèsent sur l'inflation

    Alors que l'inflation sous-jacente est repassée en terrain positif en cours d'année 2015, l'Espagne n'est pas sortie d'une période de déflation amorcée en 2014. L'aggravation de la baisse des cours du pétrole devrait ainsi retarder le retour à une inflation positive à la fin 2016, prolongeant un peu plus les  gains de pouvoir d'achat.

    Espagne : les prix de l'énergie pèsent sur l'inflation
  • Thèmes associés : Economie | Europe

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous