4 3
Edition du 31 octobre 2016 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 31 octobre 2016

    Europe - L'actualité de la semaine

    La semaine dernière a été marquée par la publication des chiffres de croissance du T3 aux États-Unis (particulièrement encourageants), au Royaume-Uni (étonnamment résistants) et en France (faiblement rassurants). Cette semaine, l'estimation préliminaire du PIB en zone euro au T3 2016 et les indices de ventes au détail de septembre en Allemagne et en Espagne nous permettront d'avoir un premier aperçu complet de la croissance du T3 dans les principales économies européennes.

  • Télécharger la publication - (PDF - 549.81 Ko)

  • Sommaire :

    - France
    - Zone euro
    - Calendrier des indicateurs

  • Extrait - Croissance et disparités

    Le rebond de la croissance américaine conforte notre scénario d'une remontée des Fed funds de 25 pdb en décembre. L'économie semble suffisamment solide pour résister à un resserrement monétaire prudent, progressif, "bienveillant". Il a été reproché à la Fed d'avoir tardé en trop observant, notamment ce qu'il se passait dans le "Reste du Monde". L'inclusion explicite de facteurs externes  dans son diagnostic, tels le Brexit, la capacité de résistance de la zone euro, la croissance en Chine, aurait éloigné la politique monétaire de ses objectifs de moyen terme, à savoir le prix et l'emploi. Cela expliquerait pourquoi la Fed a dangereusement différé son resserrement monétaire. Dangereusement, car il lui faut se reconstituer des marges de manœuvre au cas où l'économie montrerait des signes de faiblesse ce qui, à ce stade avancé du cycle, n'est pas impossible : la croissance résiste, mais l'investissement productif ne se reprend pas.

  • Zone euro : climat des affaires

    En octobre, l'indicateur de sentiment économique en zone euro a augmenté de 1,4 point pour s'établir à 106,3 points. Cette hausse est principalement due à un regain de confiance dans les services (+2,0), la construction (+1,3) et l'industrie (+1,2). En revanche, la progression de la confiance des consommateurs est limitée (+0,2) et la confiance du commerce de détail a stagné (+0,0).

    Zone euro : climat des affaires
  • Thèmes associés : Economie | Europe

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous