4 3,1
Edition du 13 mars 2017 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 13 mars 2017

    Europe - L'actualité de la semaine

    La BCE prend acte du raffermissement de la croissance dans la zone euro. A la suite de la dernière réunion du Conseil des gouverneurs, M. Draghi a confirmé que les risques pesant sur la croissance étaient plus équilibrés et que, bien que toujours orientés à la baisse, ceux-ci dépendaient plus de l'économie mondiale que de la zone euro. A venir cette semaine, les données agrégées de la production industrielle en zone euro de janvier nous indiqueront si la consolidation du cycle industriel se poursuit au T1.

  • Télécharger la publication - (PDF - 614.53 Ko)

  • Sommaire :

    - France
    - Zone euro
    - Royaume-Uni
    - Calendrier des indicateurs

  • Extrait - Royaume-Uni : la Chambre des Lords exige un droit de véto du Parlement sur tout accord du Brexit

    La Chambre haute du Parlement britannique a rajouté un second amendement au projet de loi du déclenchement de la procédure de sortie. Après un premier amendement appelant à garantir les droits des citoyens européens vivant au Royaume-Uni, les Lords exigent l'approbation de la part des deux Chambres du parlement britannique de tout accord résultant de la négociation ainsi qu'un droit de véto sur une décision éventuelle du Premier ministre pour une sortie de l'UE sans accord. L'amendement a été voté avec une majorité de 366 contre 268. Le projet de loi va à présent revenir à la Chambre des communes qui l'examinera les 13 et 14 mars prochains et où le gouvernement cherchera à les supprimer.
    Un droit de véto du parlement sur toute décision ou accord relatif au Brexit réduirait la probabilité d'un hard Brexit. Toutefois, la Chambre des communes va probablement annuler ces amendements, les conservateurs y étant majoritaires. Theresa May devrait pouvoir déclencher l'Article 50 comme souhaité avant la fin du mois de mars.

  • La croissance se raffermit dans la plupart des pays de la zone euro au T4-2016

    Les chiffres définitifs du PIB en zone euro au T4-2016 ont confirmé la solidité de l'activité. Celle-ci a crû de 0,4% en variation trimestrielle et de 1,7% en moyenne annuelle. Au regard de ses composantes, la demande interne s'est montrée dynamique avec une contribution à la croissance de +0,5 point de pourcentage, dont +0,2 point provenant de l'investissement. Les exportations nettes sont venues cependant retirer 0,2 point à la croissance.

    La croissance se raffermit dans la plupart des pays de la zone euro au T4-2016
  • Thèmes associés : Economie | Europe | France

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous