4 3,1
Edition du 11 septembre 2017 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 11 septembre 2017

    Europe – L'actualité de la semaine

    La croissance de la zone euro profite de la vigueur du cycle manufacturier mondial et de la révision à la hausse des anticipations de croissance des agents privés. Cette semaine, les données dures de la production industrielle en zone euro pour le mois de juillet devraient confirmer la bonne tenue du secteur en dépit de la stagnation observée en Allemagne. Les chiffres du commerce extérieur dans la zone viendront nous éclairer sur le support apporté par les échanges mondiaux à la croissance.

  • Télécharger la publication - (PDF - 1.03 Mo)

  • Sommaire :

    - France
    - Zone euro
    - Royaume-Uni
    - Calendrier des indicateurs

  • Extrait : La croissance du PIB en zone euro est confirmée en accélération au T2 2017

    La croissance du PIB est confirmée en accélération au T2 2017 au rythme trimestriel de 0,6% après 0,5% au T1. Elle résulte d'une meilleure contribution de la demande intérieure tirée par une consommation privée plus dynamique (0,5% t/t) et d'un rebond de l'investissement (0,9% t/t). L'expansion des exportations décélère à peine (1,1% t/t) tout en restant sur un rythme annuel de croissance soutenu et supérieur à celui des importations. La contribution des échanges reste donc positive, mais plus faible. L'activité progresse au rythme annuel confortable de 2,2%, ce qui nous conduit à réviser à la hausse nos prévisions de croissance pour 2017 (de 2% à 2,2%) et 2018 (de 1,8% à 2%).
    La révision à la hausse de nos prévisions de croissance se fonde sur la robustesse du cycle manufacturier mondial et sur une confiance retrouvée, mais les risques restent toujours équilibrés notamment par l'appréciation de l'euro et son potentiel d'affaiblissement des exportations.

  • France : prix de l'immobilier ancien en hausse de 3,4% sur un an au T2

    Le marché immobilier résidentiel est resté très dynamique au T2 2017. Les ventes de logement ancien ont atteint un nouveau record, 921 000 en juin en cumul 12 mois. Les prix de l'ancien ont un peu accéléré, à 3,4% sur un an au T2 après 2,5% au T1. La hausse est marquée à Paris, 6,6%, en Ile de France, 3,9%, plus modérée en province, 3,2%.
    Mais, d'après leur indicateur avancé, les notaires ne prévoient pas d'accélération des prix à court terme.

    France : prix de l'immobilier ancien en hausse de 3,4% sur un an au T2
  • Thèmes associés : Economie | Europe | France

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous