4 3,1
Edition du 12 mars 2018 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 12 mars 2018

    Europe – L'actualité de la semaine

    Tout va pour le mieux dans la zone euro selon la BCE. La croissance pour 2018 est révisée à la hausse et les risques associés à la croissance sont plus équilibrés. Si les risques en provenance de l'environnement international sont baissiers (les barrières tarifaires et la dérèglementation financière aux États-Unis, ainsi que les déclarations poussant le dollar à la baisse), ceux en provenance de la zone euro sont plutôt haussiers avec de nouvelles révisions possibles à la hausse de la croissance.

  • Télécharger la publication - (PDF - 765.9 Ko)

  • Sommaire :

    - France
    - Zone euro
    - Royaume-Uni
    - Calendrier des indicateurs

  • Extrait – Brexit : vers un commerce de biens sans barrières tarifaires

    Après le discours de Theresa May le 2 mars dernier, les prises de positions entre l'UE et le Royaume-Uni se sont poursuivies ces derniers jours. Tout d'abord, le 7 mars dernier, lors d'une conférence de presse au Luxembourg, le président du Conseil européen Donald Tusk a répondu à Theresa May en présentant le projet d'orientations du Conseil européen sur le cadre de la relation future post-Brexit. Celui-ci doit encore être approuvé lors du sommet européen les 22 et 23 mars à Bruxelles avant de devenir la position officielle de l'UE. Comme attendu, à propos de la relation économique future avec le Royaume-Uni, D. Tusk a déclaré qu'étant donné les lignes rouges du Royaume-Uni (sortie du marché unique, de l'union douanière et de la compétence de la Cour de justice de l'Union européenne), « seul un accord de libre-échange (ALE) est possible », qu'il espère toutefois « ambitieux et avancé ». L'objectif est que cet accord couvre tous les secteurs, y compris les services, et qu'il exempte de droits de douanes les marchandises. […]

  • Zone euro : indices PMI composite

    Bien qu'en net repli en février, l'indice PMI suggère une croissance toujours élevée au T1 2018. Après avoir atteint en janvier son plus haut niveau mensuel depuis l'été 2006, l'indice PMI est retombé à un plus bas depuis octobre 2017. Plombé par une activité des services atone au T4 2017, l'Espagne est le seul pays où l'activité accélère en février, tandis que ce repli mensuel s'observe dans tous les secteurs des trois principales économies de la zone euro.

    Zone euro : indices PMI composite
  • Thèmes associés : Economie | Europe | France

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous