4 1
Edition 1er octobre 2015 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition 1er octobre 2015

    France : déficit ramené à 3,3 % du PIB en 2016

    Le gouvernement a annoncé ses nouvelles prévisions de déficit public pour 2015 et 2016, à respectivement 3,8 % et 3,3 % du PIB (après 3,9 % en 2014). Ces prévisions sont atteignables, compte tenu de la prudence des estimations en matière de croissance et d'inflation. Mais les efforts importants en termes de dépenses ont un effet assez limité sur la trajectoire de réduction des déficits, du fait des baisses d'impôts et du poids de la conjoncture.

  • Télécharger la publication - (PDF - 579.72 Ko)

  • Sommaire :

    - Les objectifs de la stratégie de finances publiques
    - Un contexte économique mieux orienté en 2016
    - 16 milliards de nouvelles économies en dépenses prévus en 2016
    - Éléments sur le déficit public 2015
    - Éléments sur le déficit public 2016
    - Éléments sur la dette publique

  • Extrait : 16 milliards d'économies en dépenses en 2016

    L'objectif de 50 milliards d'économies en 2015-2017 se poursuit. Après un effort de 18,6 milliards en 2015, un nouvel effort de 16 milliards est programmé en 2016. Il est permis par une hausse des dépenses publiques limitée à 1,3 % en valeur, en net ralentissement par rapport à une progression de 3,2% par an en valeur entre 2007 et 2012.
    Il faut noter que le très net ralentissement de l'inflation a un effet négatif sur les économies en dépenses. Il réduit le rendement attendu de certaines de ces mesures. Si par exemple certaines prestations sociales sont gelées, alors qu'elles sont normalement indexées sur l'inflation, la différence par rapport à leur évolution spontanée, significative avec une inflation à 1%, devient nulle avec une inflation à 0%.
    C'est pourquoi des mesures d'économies complémentaires ont été décidées pour 2015 et 2016, de l'ordre de 5 milliards par an, pour respecter l'objectif de 50 milliards d'économies en 2015-2017.

  • France : solde public

    Le déficit structurel se contracte peu à peu, passant de 2 % du PIB en 2014 à 1,7 % en 2015 et 1,2 % en 2016. Toutefois, le déficit public se réduit plus lentement, du fait notamment d'une légère dégradation du solde conjoncturel.

    France : solde public
  • Thèmes associés : Economie | France

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous