5 1
Edition du 26 octobre 2016 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 26 octobre 2016

    France – Immobilier résidentiel : Évolutions récentes et perspectives 2016-2017

    Le marché résidentiel est en phase de net rebond depuis début 2015. Le nombre de transactions avait progressé de 15% en 2015. Mi-2016, les cumuls douze mois sont à nouveau en hausse de 15% environ et se rapprochent des points hauts du cycle précédent (2004-2007). Les prix repartent à la hausse, même si le mouvement reste modéré. Le boom actuel est toutefois assez atypique, avec des facteurs clairement haussiers, mais aussi des fragilités persistantes.

  • Télécharger la publication - (PDF - 475.51 Ko)

  • Sommaire :

    - Tendances récentes dans l'ancien et le neuf
    - Reprise du marché en 2015 et 2016
    - Fin 2016-2017: marché soutenu, mais risque de légère inflexion

  • Extrait - Un boom atypique

    Le boom actuel est atypique et pour l'instant assez différent du boom des années 2000. Les prix remontent peu malgré le rebond des ventes, ce qui peut sembler paradoxal. Mais les prix ayant peu corrigé, on n'est pas dans un cycle classique de remontée durable des prix à partir d'un point bas (comme ce fut le cas entre 2000 et 2007). Les prix restent assez stables avec des acheteurs vigilants et des vendeurs contraints de limiter leurs prétentions. Les anticipations (spéculatives ou non) de plus-values ne jouent donc pas. Or, ces mécanismes permettent d'entretenir la phase haussière du cycle (quand les prix montent, le marché est soutenu par les perspectives de plus-value et l'idée d'acheter rapidement avant que les prix ne soient encore plus chers). D'où un marché certes dopé par l'effet taux mais un peu contraint, avec une dynamique d'expansion limitée. Le marché sera soutenu tant que les taux restent bas et les prix à peu près stables. Mais si les prix accélèrent plus fortement, il risque de se retourner.

  • France : taux de crédit habitat

    Les taux de crédit se sont à nouveau repliés depuis le début de l'année, jusqu'à 1,7% en août. Sur les prochains mois, une légère remontée est possible, en liaison avec une hausse lente et modérée des taux des obligations d'État à dix ans.

    France : taux de crédit habitat
  • Thèmes associés : France | Immobilier

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous