4 1
Edition du 3 octobre 2016 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 3 octobre 2016

    France – Projet de loi de finances pour 2017 : déficit ramené à 2,7% du PIB en 2017

    La prévision officielle de déficit public pour 2017 est fixée à 2,7% du PIB (après 3,3% en 2016), avec des prévisions de croissance de 1,5% en 2016 et en 2017, niveau un peu supérieur au consensus. Le ratio de dette publique commencerait à s'infléchir très légèrement dès 2016. L'effort structurel reste élevé et concentré sur les dépenses publiques, dont la croissance en valeur est nettement ralentie. Notre prévision de déficit est légèrement supérieure à celle du gouvernement, 2,9% du PIB en 2017.

  • Télécharger la publication - (PDF - 565.48 Ko)

  • Sommaire :

    - Les grands axes du budget 2017
    - Un scénario économique un peu optimiste
    - Retour sur le déficit public 2016
    - Le déficit public 2017
    - Les mesures de réorientation des dépenses et recettes en 2017
    - Stabilisation du ratio de dette publique
    - Commentaires

  • Extrait - Les grands axes du budget 2017

    Les principaux objectifs du projet de loi de finances 2017 sont les suivants :

    - Continuer à réduire les déficits publics, afin de respecter les engagements européens et d'enrayer la hausse continue du ratio de dette publique sur PIB.

    - Revenir en 2017 sous le seuil de 3% du ratio déficit/PIB et ramener le déficit structurel à un niveau très faible. Le déficit atteindrait 2,7% du PIB en 2017, après 3,3% en 2016.
    Concentrer l'effort structurel sur les dépenses publiques, dont la croissance en valeur est nettement ralentie, 1,4% en 2016 et 1,6% en 2017, contre 3,6% par an en moyenne sur 2002-2012. 

    - Parallèlement, soutenir la croissance et l'emploi, renforcer la compétitivité et accroître certaines dépenses prioritaires, emploi, éducation, sécurité. Par rapport au programme de stabilité d'avril, de nouvelles mesures de soutien (hausses de dépenses et baisses d'impôts) ont ainsi été décidées, totalisant 9 Mds € en 2017. Elles sont financées par une série de mesures d'économies, afin de ne pas peser sur le déficit.

  • Thèmes associés : Economie | France

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous