4 1
Edition du 16 mai 2017 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 16 mai 2017

    France – Scénario macroéconomique 2017-2018 : une reprise modeste mais des signes d'amélioration

    Sur l'ensemble de l'année 2016, la croissance française a atteint 1,1%, un rythme très proche de celui de 2015 (1,2%), et donc décevant malgré le fameux « alignement des planètes » (euro faible, taux d'intérêt à des plus bas historiques, énergie bon marché). Nous prévoyons une amélioration de la croissance à 1,3 % en 2017 et 1,4% en 2018. Une modeste accélération que confirment les enquêtes récentes.

  • Télécharger la publication - (PDF - 1.53 Mo)

  • France – Scénario macroéconomique 2017-2018

    Nous vous proposons de faire un point sur notre prévision de croissance en France pour les deux années à venir. Sur l'ensemble de l'année 2016, la croissance a atteint 1,1%, un rythme très proche de celui de 2015, et donc décevant malgré le...

  • Sommaire :

    - Synthèse
    - Focus : le programme économique d'Emmanuel Macron
    - Les tendances récentes de l'activité
    - Scénario 2017-2018 : une légère accélération de la croissance

  • Extrait – Une reprise modeste mais des signes d'amélioration

    Ce scénario s'inscrit dans un calendrier électoral chargé pour la France en 2017 avec, après l'élection présidentielle, les élections législatives en juin. Notre prévision est établie à politique économique globalement inchangée. Le scénario est en bonne partie déterminé par l'environnement mondial, économique et financier. Il sera ajusté en fonction des mesures de politique économique mises en place par le nouveau gouvernement. Les facteurs de soutien externes continuent à jouer plutôt favorablement, même si le pétrole et les taux longs amorcent une remontée. Par ailleurs, l'effet favorable de certaines mesures de politique économique et notamment de soutien aux entreprises (CICE, Pacte de responsabilité) justifie notre prévision de croissance, dont le dynamisme est toutefois limité par des contraintes structurelles persistantes (chômage élevé, déficit de compétitivité, assainissement budgétaire…).
  • France : croissance trimestrielle et contributions

    Le PIB progresse modérément au T1 2017, avec une croissance conforme aux attentes (+0,3% sur le trimestre). Un chiffre de croissance porté par une accélération de l'investissement des entreprises et des ménages, ainsi que par les stocks, tandis que la consommation des ménages est quasi atone et que le commerce extérieur pèse négativement.

    France : croissance trimestrielle et contributions
  • Thèmes associés : Economie | France

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous