1,4 2
Edition du 16 juin 2017 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 16 juin 2017

    Italie – Conjoncture : embellie économique, crispations du côté politique et bancaire

    La croissance du PIB au T1 2017 a été révisée à la hausse, nous permettant de relever notre prévision de 1,1% à 1,4% pour 2017. Au plan politique, le Parti démocrate tend une main à Forza Italia (FI) avec la proposition d'un projet de réforme de la loi électorale qui s'oriente vers un système proportionnel. Du côté bancaire, malgré l'éligibilité de trois banques en difficulté à la recapitalisation préventive selon les termes de la BRRD, le parcours n'a rien d'une sinécure.

  • Télécharger la publication - (PDF - 891.56 Ko)

  • Sommaire :

    - Macroéconomie : la croissance surprend à la hausse
    - Politique : larges ententes en vue
    - Secteur bancaire : le système résigné à participer à un nouveau sauvetage

  • Extrait – Popolare di Vicenza e Veneto Banca : le secteur résigné à un nouveau sauvetage

    Si Intesa et Unicredit sont prêtes à apporter volontairement leur aide à Popolare di Vicenza e Veneto Banca, elles n'y consentiraient toutefois pas seules. Or, une demande de contribution forcée adressée à l'ensemble du secteur ne tomberait pas au bon moment pour les banques de taille intermédiaire, qui, sans parler de MPS, se trouvent engagées dans des plans de restructuration (Banco BPM, UBI, BPER, Carige) imposés plus ou moins directement par les autorités de supervision et de régulation nationales et européennes, et dont la mise en œuvre requiert, dans les cas de UBI et de Carige, une augmentation de capital. Carige a, de plus, aligné sa septième perte trimestrielle consécutive au T1 2017. Le gouvernement pourrait aussi solliciter les banques étrangères présentes en Italie.

  • Italie – Encours de Sofferenze : nets et bruts de provisions

    À montant inchangé des sofferenze brutes, la baisse des sofferenze nettes reflète la progression des provisions et, à travers celle-ci, une meilleure gestion du risque de crédit.

    Italie – Encours de Sofferenze : nets et bruts de provisions
  • Thèmes associés : Banque et Assurance | Economie | Italie

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous