1,4 2
Edition du 18 janvier 2018 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 18 janvier 2018

    Italie – Conjoncture : un cercle vertueux à ne pas entraver

    La consolidation de l'investissement et l'accélération de la baisse du chômage nourrissent une croissance plus autonome. Celle-ci profite aussi au secteur bancaire en soutenant ses efforts de restructuration, plus que jamais dominée par la réduction des NPL. Au plan politique, le scénario d'une coalition post-électorale entre Forza Italia, le centre et le Parti démocrate s'affaiblit du fait de l'affaiblissement de ce dernier.

  • Télécharger la publication - (PDF - 862.25 Ko)

  • Sommaire :

    - Macroéconomie : le rebond de l'investissement
    - Politique : les lignes bougent
    - Secteur bancaire : 2018, année utile
    - Graphiques : panorama conjoncturel trimestriel

  • Extrait – Macroéconomie : le rebond de l'investissement

    L'économie italienne s'est raccrochée au train de la reprise européenne. Avec une nouvelle accélération au troisième trimestre (1,7% sur un an, 0,4% sur le trimestre), la croissance garantit aux ménages et aux entreprises la perception d'une amélioration effective du scénario. Et la confiance signifiée par les enquêtes auprès des consommateurs et des entreprises atteint des nouveaux sommets et permet d'envisager une fin 2017 et un début 2018 aussi dynamiques. Le pourcentage des secteurs en expansion augmente et a atteint une valeur élevée (65%) dans le secteur manufacturier. Nous avons donc révisé à la hausse à 1,6% nos prévisions de croissance du PIB pour 2017 et 2018.
  • Thèmes associés : Banque et Assurance | Economie | Italie

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous