1 2
Edition du 8 juin 2017 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 8 juin 2017

    Italie – Secteur bancaire : au banc d'essai du Mécanisme de Résolution Unique

    Un accord de principe a été conclu début juin entre l'Italie et la Commission pour sauver Monte Paschi. En revanche, tout reste encore à faire pour les deux banques populaires de Vénétie, Popolare di Vicenza et Veneto Banca. Leur recapitalisation préventive de 6,4 Mds€ achoppe sur la demande de la Commission d'injecter 1,25 Md€ au préalable. Le gouvernement en appelle à la responsabilité des grandes banques face aux retombées incertaines de la mise en faillite des deux banques populaires.

  • Télécharger la publication - (PDF - 643.74 Ko)

  • Extrait :

    Malgré ces cinq mois de tractations autour de MPS, le chemin parcouru vers l'accord final paraît presque simple à côté du cas de Popolare di Vicenza et Veneto Banca, qui ont demandé l'aide de l'État en mars. Leurs pertes se sont creusées en 2016 sous l'effet de leur mauvaise qualité de crédit, d'une chute d'activité et de coûts d'exploitation hors de contrôle, mais aussi d'un risque de réputation matérialisé, qu'un dédommagement partiel des ex-sociétaires sera très insuffisant à éteindre. La liquidité se dégrade sensiblement, les 10 Mds€ d'obligations garanties émises depuis mars permettant pour l'heure de faire face à l'hémorragie des dépôts. Bien que déclarées solvables par la BCE, leur viabilité ne sera assurée qu'au prix de la cession de leur sofferenze (9 Mds€ bruts), de coupes claires dans les effectifs (revues à la hausse à 40% des effectifs), et de ventes de participations, avant la fusion des deux entités.

  • Thèmes associés : Banque et Assurance | Italie

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous