Le système bancaire italien : territoires, métiers et défis - Horizons Bancaires - Edition de Novembre 2010 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition de Novembre 2010

    Le système bancaire italien : territoires, métiers et défis

    Ce numéro d'Horizons Bancaires est consacré à l'Italie. Une première partie rappelle les principales tendances du système bancaire de la péninsule. Les évolutions liées à la crise sont mises en évidence et une large place est attribuée à la prospective. La seconde partie aborde la thématique de l'ancrage territorial en identifiant ses fondements et en illustrant ses pratiques. Une troisième et dernière partie développe l'analyse de quelques questions d'actualité : solidité de l'immobilier résidentiel, spécificités de la distribution, de la gestion de l'épargne et du crédit à la consommation.
  • Télécharger la publication - (PDF - 1.64 Mo)

  • Sommaire :

    - Editorial de Jean-Paul Chifflet
    Les grandes tendances
    - Les caractéristiques du système bancaire italien
    - La concentration du marché bancaire italien
    - Banques et antitrust : les spécificités italiennes
    - Le marché bancaire italien et l'évolution réglementaire de Bâle 3
    Banques et territoires
    - Les relations entre banques et territoires après la Grande Crise de 2007-2009
    - Le rôle des Banques de Territoire dans le système bancaire italien
    - Le rôle des fondations en tant qu'investisseurs institutionnels des banques
    - Les problèmes de financement des PME et leur accès aux marchés étrangers
    Les métiers de la banque
    - Le marché immobilier italien
    - La distribution bancaire en Italie
    - Le crédit à la consommation en Italie
    - Trois questions à Umberto Filotto
    - La gestion d'actifs en Italie
    - Le groupe Crédit Agricole en Italie
  • Extrait :

    Les caractéristiques du système bancaire italien : évolution de l'activité et des performances
    Le secteur bancaire italien est, avec celui du Canada, celui qui a été le moins touché par la crise financière de 2007-2009 par comparaison avec les autres pays économiquement avancés. En Italie, aucun intermédiaire financier n'a dû recourir à des aides publiques pour assurer son sauvetage, et seuls quatre groupes bancaires ont jugé opportun de renforcer leur propre capitalisation au moyen d'émissions limitées d'instruments hybrides souscrits par le ministère de l'Économie (les « Tremonti bonds »). Enfin, un seul parmi les plus grands groupes bancaires a procédé à une recapitalisation sur le marché. Et pourtant, au cours des deux dernières années, le secteur bancaire italien a enregistré une réduction drastique de sa rentabilité et les groupes cotés ont vu les cours de leurs actions chuter de manière significative. Qui plus est, les prévisions les plus optimistes soulignent qu'au cours des prochaines années, l'amélioration de la rentabilité bancaire (appréciée par le ROE) sera graduelle en Italie et inférieure à celle des secteurs bancaires plus touchés par la crise.

    Le groupe Crédit Agricole en Italie
    Le groupe Crédit Agricole est présent en Italie depuis plus de quarante ans. Son développement s'est opéré par croissance organique ainsi qu'au travers des diverses acquisitions réalisées par la maison mère. La Banque Indosuez, le Crédit Lyonnais et Sofinco disposaient tous d'une présence opérationnelle dans le pays, présence qui a été renforcée soit de manière autonome soit par intégration dans les autres activités du groupe. L'acquisition de 30 % du capital de Banco Ambrosiano en 1989 constitue le premier investissement direct du groupe Crédit Agricole en Italie. Alors en difficulté, la petite banque privée a tout d'abord été redressée. Puis, par le biais d'augmentations de capital successives, toutes sans exception souscrites par le groupe Crédit Agricole à hauteur de sa participation, cette petite banque est devenue Banca Intesa, première banque italienne.

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous