4,2 4,13,6,3,1,2,15
Edition du 27 avril 2018 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 27 avril 2018

    Monde – L'actualité de la semaine

    Faits marquants : En France en avril, nouveau fléchissement du climat des affaires et confiance des ménages quasi stable. En Italie, qui gagne, perd. En Espagne, le gouvernement parvient à faire adopter le budget 2018 en première lecture. Au Portugal, à Chypre, les hausses de notation souveraines continuent dans la périphérie. En Arménie : le cocktail explosif de la pauvreté et de la géopolitique. En Arabie saoudite, les autorités sont préoccupées par la forte hausse du chômage. En Afrique du Sud, la vague de contestation citoyenne, premier gros test pour C. Ramaphosa. En Thaïlande, les échanges commerciaux sont un peu moins vigoureux. En Colombie, de l'orthodoxie budgétaire à l'austérité nécessaire, mais « funeste ».

  • Télécharger la publication - (PDF - 866.05 Ko)

  • Sommaire :

    - BCE : aucune urgence à agir
    - Nouveau sommet pour le prix du pétrole ?
    - France : nouveau fléchissement du climat des affaires en avril
    - France : confiance des ménages quasi stable en avril
    - Italie : qui gagne, perd
    - Espagne : le gouvernement parvient à faire adopter le budget 2018 en première lecture
    - Portugal, Chypre : les hausses de notation souveraines continuent dans la périphérie
    - Arménie : le cocktail explosif de la pauvreté et de la géopolitique
    - Arabie saoudite : les autorités préoccupées par la forte hausse du chômage
    - Algérie : des membres du FLN appellent Bouteflika à se représenter aux présidentielles de 2019
    - Madagascar : un président en sursis ?
    - Afrique du Sud : vague de contestation citoyenne, premier gros test pour C. Ramaphosa
    - Thaïlande : des échanges commerciaux un peu moins vigoureux
    - Colombie : de l'orthodoxie budgétaire à l austérité nécessaire, mais "funeste"
    - Tendances à suivre
    - Scénario économique du Groupe Crédit Agricole S.A.

  • Extrait - Nouveau sommet pour le prix du pétrole ?

    Ces deux dernières semaines le prix du pétrole s'est fortement apprécié. Le "Dated Brent", prix de référence des transactions physiques sur le marché international (à l'exclusion des États-Unis) dépassait les 75 dollars par baril lundi dernier. La spéculation qui serait ravivée par l'instabilité grandissante au Moyen-Orient, le probable retour de sanctions contre le pétrole iranien et une possible prolongation des réductions de production annoncée par l'Arabie saoudite et la Russie, est à nouveau désignée comme acteur principal de cette hausse. Mais plusieurs éléments suggèrent que la hausse des prix du pétrole est davantage liée à un déséquilibre entre l'offre et la demande qu'à la prise de positions longues sur le marché papier ou physique.

  • Thèmes associés : Afrique et Moyen Orient | Amérique Latine | Asie et Océanie | Economie | Europe | France | Industrie et Services | Italie | PECO et Asie Centrale

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous