4 4,13,6,3,1,2
Edition du 6 juillet 2018 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 6 juillet 2018

    Monde – L'actualité de la semaine

    Faits marquants : La question migratoire fissure encore un peu plus l'Europe ! Pétrole : un tweet très parlant. ZE : ménages et entreprises en bonne santé au T1 2018. Le rythme de réduction annuelle du nombre de chômeurs se maintient à 7,7% en mai. Les ventes au détail sont freinées par la hausse des prix à la consommation. Italie : les premières actions du gouvernement sur le marché du travail. Royaume-Uni : le rebond des PMI renforce les anticipations de hausse de taux en août. Chine : PMI en baisse ; le yuan sous pression baissière. Mexique : AMLO, le président fraîchement élu, tente de rassurer les marchés. Moyen-Orient – Afrique du Nord : l'inflation, un risque à ne pas minimiser.

  • Télécharger la publication - (PDF - 1.15 Mo)

  • Sommaire :

    - Une semaine (étonnamment) calme

    - La question migratoire fissure encore un peu plus l'Europe !
    - Pétrole : un tweet très parlant
    - Zone euro : ménages et entreprises en bonne santé au T1 2018
    - Le rythme de réduction annuelle du nombre de chômeurs se maintient à 7,7% en mai
    - Les ventes au détail sont freinées par la hausse des prix à la consommation
    - France : consommation des ménages en biens, modeste rebond en mai 
    - France : prix à la consommation, accélération de la hausse des prix sur un an en juin
    - Italie : les premières actions du gouvernement sur le marché du travail
    - Espagne : la croissance industrielle rebondit à +0,9% en mai, mais suggère un faible T2 2018
    - Suède : la banque centrale confirme son intention de relever les taux au T4-2018
    - Royaume-Uni : le rebond des PMI renforce les anticipations de hausse de taux en août
    - Chine : PMI en baisse 
    - Chine : le yuan sous pression baissière 
    - Inde : hausse du déficit courant 
    - Mexique : AMLO, le président fraîchement élu, tente de rassurer les marchés 
    - Moyen-Orient – Afrique du Nord : l'inflation, un risque à ne pas minimiser
    - Liban : la dette publique dépasse le seuil de 150% du PIB, la prime de risque est plus élevée
    - Rwanda : un pays qui développe son attractivité, mais qui demeure vulnérable

  • Extrait : La question migratoire fissure encore un peu plus l'Europe !

    La question migratoire devient partout en Europe un sujet brûlant pour les différents gouvernements nationaux mis sous pression par les partis d'opposition et parfois même par leurs propres partenaires de coalition. Les pays se révèlent incapables de trouver une solution commune et coordonnée qui permettrait une sortie de la crise par le haut. Cette situation risque de pousser tôt ou tard certains pays à se retrancher derrière leur souveraineté nationale pour justifier un retour unilatéral des contrôles aux frontières, marquant ainsi la fin de l'espace Schengen et tout espoir d'une plus grande intégration européenne.
    Le dernier Conseil européen a une nouvelle fois souligné la nécessité de renforcer la politique d'asile européenne, d'améliorer la coopération des États membres pour limiter les franchissements illégaux des frontières de l'UE et de soutenir les pays situés en première ligne des flux migratoires comme la Grèce ou l'Italie.[…]

  • Thèmes associés : Afrique et Moyen Orient | Amérique Latine | Asie et Océanie | Economie | Europe | France | Italie

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous