4 4,5,13,6,3,1,17,2,15
Edition du 21 septembre 2018 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 21 septembre 2018

    Monde – L'actualité de la semaine

    Faits marquants – L'excédent européen pris dans l'étau du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine. La construction allemande à contre-courant des autres pays de la zone euro. Recul des carnets de commandes en Italie. Hausse des prix à la consommation en France et au Royaume-Uni. En Norvège, resserrement monétaire de la banque centrale. En Europe centrale, forte hausse du secteur de la construction. Au Brésil, politique monétaire encore inchangée… Iran, effondrement de la monnaie en 2018… Une nouvelle politique économique en Zambie.

  • Télécharger la publication - (PDF - 1 Mo)

  • Sommaire :

    - Synthèse des marchés
    - L'excédent européen pris dans l'étau du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine
    - La construction allemande à contre-courant des autres pays de la zone euro
    - Italie : recul des carnets de commandes au T2
    - France : Prix à la consommation en août, hausse de 2,3% sur un an
    - Royaume-Uni : l'inflation repart à la hausse
    - Norvège : la banque centrale entame un lent resserrement monétaire
    - Europe centrale : Forte hausse du secteur de la construction
    - Serbie : Le déficit courant se creuse
    - Brésil : Politique monétaire encore inchangée mais resserrement probable
    - Iran : Effondrement de la monnaie en 2018 et grave récession économique en 2019
    - Libye : Forte dépréciation monétaire ?
    - Zambie : Une nouvelle politique économique
    - Ghana : S&P améliore le rating du Ghana de B- à B

  • Extrait :

    Une semaine placée sous le double sceau de la guerre commerciale sino-américaine et de la remontée des taux américains. L'administration américaine a finalement officiellement annoncé que des droits de douane seraient appliqués sur 200 milliards USD supplémentaires d'exportations chinoises à un taux de 10% à partir de fin septembre puis de 25% à partir du 1er janvier 2019. Une extension des droits de douane sur 267 milliards USD supplémentaires (la totalité des exportations chinoises à destination des États-Unis serait alors taxée) ne peut être exclue. La Chine a réagi en imposant un tarif de 5%, au bas de la fourchette des attentes, sur 60 milliards USD de produits importés des États-Unis (soit 30% de ces mêmes importations) : une manœuvre d'apaisement habile qui témoigne de la faiblesse des moyens de rétorsion purement commerciaux mais interprétée comme le signal d'une escalade mesurée.

  • Thèmes associés : Afrique et Moyen Orient | Amérique du Nord | Amérique Latine | Asie et Océanie | Economie | Europe | France | Italia | Italie | PECO et Asie Centrale

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous