4 4,6,3,1,2,15
Edition du 9 novembre 2018 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 9 novembre 2018

    Monde – L'actualité de la semaine

    Les marchés sont rassurés par une administration Trump en perte de pouvoir. En France, les prévisions d'investissement dans l'industrie baissent en 2018. En zone euro, le début d'activité au T4 est décevant. En Pologne, l'opposition gagne du terrain. En Chine, les exportations résistent. Au Maghreb, il y a plus de croissance, mais le redressement est encore inachevé. Le Rwanda est le premier hub africain d'Alibaba.

  • Télécharger la publication - (PDF - 835.18 Ko)

  • Sommaire :

    - Les marchés rassurés par une administration Trump en perte de pouvoir
    - France : baisse des prévisions d'investissement dans l'industrie en 2018
    - France : déficit commercial stable en septembre
    - Zone euro : un début décevant pour l'activité au T4
    - La production industrielle allemande devrait se redresser au T4, après le choc enduré sur son secteur automobile au T3
    - Italie : isolement et fibrillations
    - Pologne : l'opposition gagne du terrain
    - Chine : résistance des exportations
    - Maghreb : plus de croissance, mais un redressement encore inachevé, la Tunisie assez affaiblie
    - Tunisie : le déficit commercial se creuse et rend plus difficile le respect du plan de soutien
    - Rwanda : premier hub africain d'Alibaba
    - Côte d'Ivoire : le pays a signé l'accord de zone de libre-échange continentale
    - Tendances à suivre
    - Scénario économique du Groupe Crédit Agricole S.A.

  • Extrait :

    Sans surprise, les élections américaines de mi-mandat du 6 novembre dernier ont abouti à un Congrès divisé, en ligne avec les sondages pré-électoraux sur les intentions de vote. Les Républicains gardent le contrôle du Sénat, mais cèdent la majorité de la Chambre des Représentants au parti démocrate. Ce résultat signifie que des réformes législatives d'envergure seront difficilement votées lors des deux prochaines années. De plus, le climat politique étant très tendu, toute coopération entre les partis semble compromise. Il est donc peu probable que de nouvelles mesures fiscales de relance voient le jour sur notre horizon de prévisions (fin 2020). Les marchés ont réagi positivement à ce changement d'arithmétique parlementaire défavorable à l'administration Trump. Les indices actions ont progressé (plus de 3% sur le S&P 500), l'indice de volatilité implicite Vix a reculé indiquant une baisse de l'aversion au risque, tandis que la courbe des taux américains s'est aplatie. En Europe, le sentiment de marchés reste toutefois déprimé, du fait notamment des difficultés liées au budget italien et de la dégradation de l'activité industrielle en Allemagne.

  • Thèmes associés : Afrique et Moyen Orient | Asie et Océanie | Economie | Europe | France | Italie | PECO et Asie Centrale

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous