4,2 4,5,13,6,3,15
Edition du 4 octobre 2017 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 4 octobre 2017

    Monde – Scénario macro-économique 2017-2018 : inflation, une aussi longue absence

    Nous avions désespéré de voir l'investissement se reprendre et les emplois se créer. Puis les salaires accélérer. Ces ingrédients classiques du cycle mûrissant sont désormais, certes à des degrés divers selon les économies, en place. En revanche, la hausse des prix ne se manifeste pas comme il est légitime de l'anticiper à ce stade du cycle. Que déduire de cette aussi longue absence ? Qu'elle reflète des changements structurels dans le mode de formation des prix. Mais aussi qu'elle rend bien plus complexe le pilotage des Banques centrales et l'inflation targeting.

  • Télécharger la publication - (PDF - 1.04 Mo)

  • E la nave va...

    Un cycle mondial qui prospère sans créer les déséquilibres qui traditionnellement en annoncent le retournement. Des politiques monétaires "bienveillantes" : il n'y a pas d'urgence et il faut préserver les marchés, alors qu'intervient le res...

  • Sommaire :

    Pays développés – Les hauts plateaux
    Pays émergents – Une croissance plus forte pour faire face aux difficultés
    Pétrole – Un marché sous le joug et les incertitudes de l'offre
    Politique monétaire – Vers le resserrement quantitatif
    Taux d'intérêt – Et si le marché reprenait très progressivement ses droits ?
    Taux de change – La renaissance de l'euro
    Prévisions économiques et financières

  • Extrait :

    Alors que la baisse des taux d'intérêt semblait incapable à elle seule d'éviter la déflation, les Banques centrales ont mis en œuvre des politiques monétaires non conventionnelles. Cette menace étant écartée, le dispositif monétaire "hétérodoxe" va être progressivement resserré. Alors que l'inflation se tient encore éloignée des cibles d'inflation, la remontée des taux directeurs est différée ou ne s'opère qu'à un rythme ralenti. Le problème du rythme est essentiel. Si l'inflation finit par infuser et se manifeste avec un retard inhabituel, elle risque d'être postérieure au pic du cycle réel et impliquer une action trop tardive des Banques centrales dont le resserrement se révélerait pro-cyclique. Si l'inflation n'accélère pas sensiblement, peut-être sera-t-il alors temps de revoir à la baisse les cibles d'inflation, voire le système d'inflation targeting tout au moins dans sa version "pure", quand l'objectif d'inflation n'est "même" pas assorti d'une cible en termes d'emploi.

  • Thèmes associés : Afrique et Moyen Orient | Amérique du Nord | Amérique Latine | Asie et Océanie | Economie | Europe | Industrie et Services | PECO et Asie Centrale

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous