• Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page

Résultat de la recherche

  • Europe – L'actualité de la semaine

    Edition du 3 juillet 2017

    Conscientes d'être désormais positionnées « derrière la courbe », les Banques centrales des économies avancées ne cessent de s'accrocher aux signaux de renforcement de la croissance pour justifier le retrait progressif de leur politique monétaire hautement accommodante ; au point de négliger les déceptions répétées sur le front de l'inflation. Cette semaine, les données de la production industrielle en France et en Allemagne pour le mois de mai viendront vraisemblablement confirmer la poursuite du cycle industriel qui sous-tend l'expansion de la croissance relevée dans les enquêtes PMI dans les différents pays de la zone euro tout au long du T2.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 795.45 Ko)

  • Monde – Scénario macro-économique 2017-2018 : les bonnes surprises d'un cycle à maturation lente

    Edition du 3 juillet 2017

    Comment caractériser ce cycle qui finit par livrer d'agréables surprises ? En le qualifiant, en quelque sorte, de cycle à maturation lente. Les enchaînements classiques se mettent en place, mais très lentement. Comme s'il fallait, outre l'évidente nécessité de résorption des capacités excédentaires, que soient levées toutes les hypothèques avant que les décisions ne soient prises. La consommation des ménages reste le principal moteur de la croissance. Mais l'investissement finit par frémir. Le marché du travail finit par s'améliorer. La croissance finit par être plus riche en emplois. Et pourtant, les salaires et les prix font encore preuve d'une surprenante sagesse. C'est le signe d'excès de capacités difficiles à résorber et, certainement, de mutations structurelles : tertiarisation et "ubérisation", vecteur de concurrence, contribuent à contraindre les salaires, en particulier dans des économies encore convalescentes.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 1.1 Mo)

  • Pays émergents - L'actualité de la semaine

    Edition du 30 juin 2017

    Les faits marquants de la semaine : En Europe centrale, les dettes publiques sont en grande partie détenues par les étrangers. En Jordanie, l'équilibre économique très précaire nécessite des soutiens externes. Deux chiffres intéressants sont tombés cette semaine en Afrique du Sud : l'inflation et le déficit commercial pour le premier trimestre 2017. La Chine s'implique dans le développement et les droits de l'homme. Au Brésil, M. Temer bataille pour sa survie politique.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 793.28 Ko)

  • France – Finances publiques : les équilibres budgétaires du nouveau quinquennat

    Edition du 31 mai 2017

    Le projet de loi de finances 2018 et la trajectoire budgétaire 2018-2022 seront annoncés en octobre. Nous pouvons en esquisser les grandes lignes au vu du programme présidentiel d'Emmanuel Macron. Les mesures de stimulation budgétaire atteindraient 50 milliards d'euros. Pour les financer et réduire le déficit, des économies seraient réalisées, surtout sur les dépenses publiques, à hauteur de 70 milliards d'euros. Le déficit serait graduellement réduit, de 3% du PIB en 2017 à 1% en 2022.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 488.3 Ko)

  • Koweït - Le modèle rentier reste très solide

    Edition du 31 mai 2017
    Le modèle économico-social du Koweït fondé uniquement sur la rente pétrolière est affecté par la chute du prix du pétrole qui met au jour les problèmes structurels typiques des économies rentières. Toutefois, le pays est doté de considérables ressources financières qui lui laissent une très grande marge de manœuvre face à la chute de ses revenus. Des réformes sont nécessaires, mais les blocages institutionnels et les tensions sociales récurrentes freinent leur adoption. 

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 483.32 Ko)

  • Europe – L'actualité de la semaine

    Edition du 27 février 2017

    Très maltraitée au cours des dernières semaines, l'UEM a de nouveau fait l'objet de spéculations sur sa survie la semaine dernière. Cette semaine, les publications des chiffres du PIB en France, en Espagne, au Portugal et en Italie nous permettront de dresser un bilan de la croissance en zone euro sur l'année 2016.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 502.45 Ko)

  • Europe - L'actualité de la semaine

    Edition du 31 octobre 2016

    La semaine dernière a été marquée par la publication des chiffres de croissance du T3 aux États-Unis (particulièrement encourageants), au Royaume-Uni (étonnamment résistants) et en France (faiblement rassurants). Cette semaine, l'estimation préliminaire du PIB en zone euro au T3 2016 et les indices de ventes au détail de septembre en Allemagne et en Espagne nous permettront d'avoir un premier aperçu complet de la croissance du T3 dans les principales économies européennes.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 549.81 Ko)

  • Europe – L'actualité de la semaine

    Edition du 3 octobre 2016

    La semaine passée a été caractérisée par un nombre important d'informations économiques, mais aucune d'entre elles n'a véritablement été capable d'inverser la tendance des marchés à l'aversion au risque. Cette dernière provient de l'orientation encore très accommodante des politiques économiques confirmée la semaine dernière. Cette semaine nous attendons surtout les chiffres de la production industrielle d'août, que nous anticipons en légère hausse après le recul marqué de juillet.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 630.75 Ko)

  • France – Projet de loi de finances pour 2017 : déficit ramené à 2,7% du PIB en 2017

    Edition du 3 octobre 2016

    La prévision officielle de déficit public pour 2017 est fixée à 2,7% du PIB (après 3,3% en 2016), avec des prévisions de croissance de 1,5% en 2016 et en 2017, niveau un peu supérieur au consensus. Le ratio de dette publique commencerait à s'infléchir très légèrement dès 2016. L'effort structurel reste élevé et concentré sur les dépenses publiques, dont la croissance en valeur est nettement ralentie. Notre prévision de déficit est légèrement supérieure à celle du gouvernement, 2,9% du PIB en 2017.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 565.48 Ko)

  • Monde - Scénario macro-économique 2016-2017 : le chaînon désespérément manquant

    Edition du 30 septembre 2016

    Alors que le commerce mondial s'essouffle (pour des raisons tant structurelles que conjoncturelles) et qu'il ne constitue plus un accélérateur de croissance, les ménages restent le pilier de cette dernière. Ils consomment. Ils investissent. Après une phase de désendettement, l'amélioration du marché du travail, la progression même poussive des salaires, les effets de richesse positifs, la faiblesse de l'inflation favorisant des gains de pouvoir d'achat constituent des fondamentaux pour l'instant résistants.

    Bien que ces moteurs n'aient pas la même puissance, ils permettraient cependant aux économies américaine et européenne de progresser toutes deux au rythme de 1,6% en 2016. Un rythme, respectivement, proche et largement supérieur au taux de croissance potentiel (1,6/1,7% aux États-Unis et 1% en zone euro). Pour autant, on n'obser-ve pas de reprise de l'investissement productif. Ce dernier n'est clairement pas à la hauteur de ce que l'on aurait pu escompter. Et il est vain d'espérer un sursaut rapide de ce qui (en des temps anciens…) constituait un "propulseur" de croissance.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 921.83 Ko)

108 réponses.

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous