• Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page

Résultat de la recherche

  • Monde - Scénario macro-économique 2016-2017 : le chaînon désespérément manquant

    Edition du 30 septembre 2016

    Alors que le commerce mondial s'essouffle (pour des raisons tant structurelles que conjoncturelles) et qu'il ne constitue plus un accélérateur de croissance, les ménages restent le pilier de cette dernière. Ils consomment. Ils investissent. Après une phase de désendettement, l'amélioration du marché du travail, la progression même poussive des salaires, les effets de richesse positifs, la faiblesse de l'inflation favorisant des gains de pouvoir d'achat constituent des fondamentaux pour l'instant résistants.

    Bien que ces moteurs n'aient pas la même puissance, ils permettraient cependant aux économies américaine et européenne de progresser toutes deux au rythme de 1,6% en 2016. Un rythme, respectivement, proche et largement supérieur au taux de croissance potentiel (1,6/1,7% aux États-Unis et 1% en zone euro). Pour autant, on n'obser-ve pas de reprise de l'investissement productif. Ce dernier n'est clairement pas à la hauteur de ce que l'on aurait pu escompter. Et il est vain d'espérer un sursaut rapide de ce qui (en des temps anciens…) constituait un "propulseur" de croissance.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 921.83 Ko)

  • Zone euro – Indicateur d'impact du QE – mars 2016 : Acheter encore du temps

    Edition 10 mars 2016

    Seulement trois mois se sont écoulés depuis l'intervention de la BCE en décembre, mais la situation est tout autre. L'effondrement du prix du pétrole, le retour de la volatilité et de l'aversion au risque ont effacé les gains des actions de décembre. Notre indicateur d'impact du Quantitative Easing, a poursuivi son orientation à la baisse au mois de février.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 811.08 Ko)

  • Zone euro – Indicateur d'impact du QE – novembre 2015 : Un feu de paille ?

    Edition du 6 novembre 2015

    Les anticipations d'inflation après leur rapide redressement sont revenues à leur niveau d'avant l'annonce du programme (fin 2014). Les pressions à la réappréciation de l'euro se sont poursuivies au cours de l'automne et seule la récente intervention de la BCE (22 octobre), laissant entrevoir une expansion du QE et une baisse du taux de dépôt, a modifié la donne. Le rendement des titres souverains des pays du centre est reparti à la baisse et les primes de risque poursuivent leur compression. Mais les primes de risque sur le secteur corporate  se sont tendues signalant une remontée indiscriminée de l'aversion au risque. Le canal traditionnel de transmission de la politique monétaire, celui du crédit, se met en marche lentement mais sûrement. La croissance des encours se poursuit même si elle peine à gagner en dynamisme. Le secteur bancaire signale une utilisation croissante des liquidités du QE pour financer du crédit aux entreprises et à la consommation.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 1.02 Mo)

  • Zone euro – Indicateur d'impact du QE – septembre 2015 : Une introduction

    Edition du 1er septembre 2015

    Avec l'annonce d'un programme étendu d'achats d'actifs non stérilisés (quantitative easing, QE), la BCE paraît avoir fourni une réponse à la hauteur des défis. Pour en évaluer l'efficacité, nous avons élaboré un indicateur d'impact du QE qui mobilise un ensemble de variables permettant de décrire l'activation des divers canaux de transmission de la politique monétaire.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 1.1 Mo)

  • Taux d'intérêt nominaux négatifs – "Terra incognita"

    Edition du 23 avril 2015

    Au vu de ses objectifs immédiats (baisse des taux d'intérêt gouvernementaux et des primes de risque acquittées par les pays périphériques), la politique monétaire de BCE est une réussite. À cet égard, les succès manifestes déjà obtenus n'excèdent-ils pas les résultats originellement espérés ? Des taux d'intérêt nominaux historiquement très faibles même sur des maturités très longues et, a fortiori, des taux d'intérêt négatifs soulèvent des questions économiques épineuses.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 417.94 Ko)

  • Zone euro : panorama conjoncturel

    Edition du 24 septembre 2013
    La zone euro montre les signes d'une consolidation de la reprise. Le plus récent indicateur d'enquête, l'indice PMI de septembre demeure pour le troisième mois consécutif dans un territoire signalant une expansion de l'activité. Mais le repli de la production industrielle en juillet (-1,5% t/t), laisse un acquis de croissance négatif au T3 2013 (-1,3%).

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 594.59 Ko)

  • Un bon diagnostic vaut mieux qu'un mauvais remède

    Edition 1er trimestre 2011
    Dans un environnement qui reste incertain, les investisseurs sont à la recherche d'éléments leur permettant d'anticiper la tendance des marchés. Les initiatives de politique économique sont de moins en moins à même de remplir ce rôle. Pendant la "grande modération" les règles de politique économique permettaient de prévoir la réaction des autorités dans telle ou telle situation. Dans la période actuelle de "nouvelle normalité", ces règles n'ont pas encore été finalisées et l'application de règles connues cède de plus en plus la place aux actions discrétionnaires comme "modus operandi" de l'action publique.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 441.06 Ko)

  • Le système bancaire italien : territoires, métiers et défis

    Edition de Novembre 2010
    Ce numéro d'Horizons Bancaires est consacré à l'Italie. Une première partie rappelle les principales tendances du système bancaire de la péninsule. Les évolutions liées à la crise sont mises en évidence et une large place est attribuée à la prospective. La seconde partie aborde la thématique de l'ancrage territorial en identifiant ses fondements et en illustrant ses pratiques. Une troisième et dernière partie développe l'analyse de quelques questions d'actualité : solidité de l'immobilier résidentiel, spécificités de la distribution, de la gestion de l'épargne et du crédit à la consommation.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 1.64 Mo)

  • Obama : quel bilan économique à mi-mandat ? Partie 2 - Aujourd'hui : de la récession à la reprise

    Edition du 28 octobre 2010
    L'approche des élections de mi-mandat, le 2 novembre 2010, est l'occasion de faire un bilan économique des deux premières années de l'administration Obama. Après les origines de la crise, il convient de revenir, dans un deuxième temps, sur le contexte économique. Lors de son élection en novembre 2008, Barack Obama hérite d'une économie en pleine récession, conséquence de l'éclatement de la bulle de crédit qui s'est développée de 2001 à 2007. Deux ans plus tard, le pays est sorti de récession grâce aux efforts fournis par les pouvoirs publics mais la solidité et la vigueur de la reprise posent encore question.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 217.12 Ko)

  • Quantitative easing 2 : les risques

    Edition du 26 octobre 2010
    La reprise économique est jugée trop lente aux Etats-Unis, avec des questions de plus en plus pressantes sur le niveau (9,6%) et la résistance à la baisse du taux de chômage. Ceci renvoie à deux évolutions préoccupantes pour les Américains : un chômage de longue durée d'abord, qui affecte de plus en plus les seniors ensuite.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 379.46 Ko)

13 réponses.

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous