• Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page

Résultat de la recherche

  • Europe - L'actualité de la semaine

    Edition du 27 mars 2017

    Samedi dernier a été signée la déclaration de Rome, soit la déclaration des dirigeants de 27 États membres ainsi que du Conseil européen, du Parlement européen et de la Commission européenne. L'Union européenne a été réaffirmée à vingt-sept. Cette semaine, les enquêtes auprès des entreprises et des consommateurs, menées en mars dans les différents pays de la zone euro, nous renseigneront sur la tenue de la croissance du premier trimestre. L'inflation harmonisée devrait également donner quelques signaux positifs.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 617.84 Ko)

  • Europe – L'actualité de la semaine

    Edition du 7 mars 2017

    La Commission européenne a présenté son livre blanc sur l'avenir de l'Europe, qui constitue sa contribution au sommet de Rome du 25 mars et qui doit servir de base à l'élaboration d'une vision de l'avenir de l'Union européenne. Le PIB définitif de la zone euro au T4-2016 devrait confirmer la vigueur de la croissance l'an dernier tandis que les chiffres de la production industrielle en France et en Allemagne en janvier devraient conforter la poursuite de cet élan au premier trimestre 2017.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 519.89 Ko)

  • Pays émergents - L'actualité de la semaine

    Edition du 3 mars 2017

    Les faits marquants de la semaine : La République tchèque va-t-elle abandonner le peg en 2017 ? Comment les Émirats Arabes Unis abordent-ils l'année 2017 ? Le Nigéria  subit une crise de liquidité. La croissance du PIB s'est élevée à 7% sur un an au quatrième trimestre 2016 en Inde. L'Amérique latine doit faire attention à sa dette extérieure !

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 494 Ko)

  • Liban - Tant que la diaspora le soutiendra

    Edition du 2 mars 2017

    Le Liban a en partie résolu son blocage politique par l'élection d'un président et la nomination d'un nouveau gouvernement. Et ceci pourrait relancer un peu l'activité en 2017. Sur le plan économique, le pays reste bicéphale avec un Liban de l'étranger (la diaspora) qui pèse plus que le Liban intérieur. Malgré les crises, le soutien financier de cette diaspora et sa confiance dans le système bancaire assurent le financement des très larges déficits budgétaire et courant.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 431.02 Ko)

  • Égypte – Les défis économiques d'un régime politique crispé

    Edition du 8 février 2017

    Les déséquilibres macro-économiques accumulés depuis 2010 et l'effondrement des recettes en devises ont rendu nécessaire une aide externe importante du FMI et des pays du CCG. Point positif, le gouvernement a su relancer l'activité et la hausse du PIB devrait s'établir à 3,3% en 2017. Par ailleurs, l'État est surendetté en raison des mesures prises pour tempérer l'instabilité sociale. La reconstitution progressive des réserves de change a légèrement réduit le risque de liquidité à court terme.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 562.53 Ko)

  • Chine – Conjoncture : une année de défis

    Edition 26 janvier 2017

    Le bilan 2016 n'est pas si mauvais. Une croissance très légèrement repartie à la hausse au quatrième trimestre, tout juste inférieure à celle de 2015 sur l'ensemble de l'année et, avant tout, tirée par la consommation côté demande, par les services côté offre. Il n'empêche que la dynamique de l'économie demeure fragile, baissière en tendance, et déséquilibrée.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 358.2 Ko)

  • Europe – L'actualité de la semaine

    Edition du 16 janvier 2017

    La semaine dernière, l'actualité européenne a été marquée par la publication du compte rendu de la réunion du Conseil des gouverneurs de la BCE de décembre. Cette semaine, les données dures du commerce extérieur de la zone euro devraient nous éclairer sur la reprise attendue du commerce mondial. Les résultats définitifs de l'inflation du mois de décembre viendront alimenter le débat des banquiers centraux qui devront statuer sur les mesures de politique monétaire prises jusque-là.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 520.18 Ko)

  • France – Scénario macro-économique 2017-2018 : reprise lente et aléas nombreux

    Edition du 12 janvier 2017

    En dépit d'un profil heurté en 2016, le rythme de croissance de l'économie française s'établirait à 1,1%. Au-delà, la croissance continuerait d'accélérer modestement. Les facteurs de soutien externes continuent à jouer plutôt favorablement, même si le pétrole et les taux amorcent une remontée. L'effet de certaines mesures de politique économique justifie notre prévision, dont le dynamisme est toutefois limité par des contraintes structurelles.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 417.1 Ko)

  • Y a-t-il un lien entre flux touristiques et taux de change ?

    Edition du 10 janvier 2017

    Les « recettes » touristiques (au sens de la balance des paiements) de la plupart des pays sont très peu sensibles à l'évolution du taux de change effectif réel. Les « dépenses » (faites à l'étranger par les résidents du pays considéré) sont nettement plus impactées par l'évolution du TCER de leur propre pays : elles augmentent quand il s'apprécie. Il y a donc arbitrage entre vacances dans le pays d'origine et vacances à l'étranger.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 340.24 Ko)

  • Monde - Scénario macro-économique 2017-2018 : "L'espérance est un risque à courir"

    Edition du 20 décembre 2016

    Les risques américains sont susceptibles de se matérialiser par une hausse des taux longs, une appréciation du dollar et, si la politique budgétaire expansionniste propulse brutalement le taux de croissance nominal bien au-delà de son taux potentiel, par une politique monétaire bien plus agressive surtout à partir de 2018. En 2017, la zone euro ne serait pas impactée par les canaux de transmission réels, mais financiers : resserrement des conditions financières, puis monétaires, aux États-Unis se traduisant par des tensions haussières sur les taux d'intérêt, auxquelles s'adjoindront les pressions émanant de son propre risque politique. Et c'est ainsi à la BCE seule qu'incombera la lourde tâche d'assurer une visibilité minimale, de piloter les taux. Elle devrait parvenir à calmer des marchés anxieux et volatils en espérant qu'en 2018, une fois les échéances politiques nationales passées, l'Europe existe autrement qu'au travers de sa seule politique monétaire.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 937.04 Ko)

416 réponses.

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous