• Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page

Résultat de la recherche

  • Italie – Conjoncture : Bilan macroéconomique et bancaire

    Edition du 12 mars 2019

    Après un repli du PIB de 0,1% sur le trimestre au T3 2018 et au T4 2018, l'Italie est officiellement en récession technique, terme qui désigne une baisse du PIB sur deux trimestres consécutifs. Notre scénario central table sur un rebond de l'activité, notamment dans l'industrie, dès le T2 2019 et sur une contribution de la demande intérieure qui redevient positive. Néanmoins, l'acquis de croissance laissé à l'année 2019 par le T4 2018 est négatif (-0,1%) et ne permettra qu'une faible croissance du PIB de 0,1% en moyenne annuelle en 2019.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 905.73 Ko)

  • ECO Tour 2019

    Edition de janvier 2019

    L'année 2019 s'ouvre dans un contexte économique moins favorable avec un cycle entré en phase de ralentissement. Si nous retenons un objectif de croissance du PIB voisin de 1,6% comme en 2018, la production manufacturière en revanche ne progresserait que de +0,4% contre +0,6% en 2018. Le retournement du cycle immobilier constitue le trait le plus marquant de notre scénario avec une forte baisse des ventes et des mises en chantiers de logements.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 1.23 Mo)

  • Monde – L'actualité de la semaine

    Edition du 8 février 2019

    En France, les industriels sont optimistes sur leurs intentions d'investissement. En zone euro, on peut lire des signaux positifs dans la nouvelle baisse de la production industrielle en décembre. Au Royaume-Uni, la BoE réduit drastiquement ses prévisions. Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, les indices boursiers reflètent les performances économiques. Le classement Transparency International 2018 affiche une piètre performance pour l'Afrique sub-saharienne.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 396.08 Ko)

  • Monde – l'actualité de la semaine

    Edition du 18 janvier 2019

    En zone euro, le T3 2018 est encore solide, mais les perspectives sont plus inquiétantes. En France, l'inflation freine à nouveau en décembre. En Allemagne, la croissance du PIB décélère significativement en 2018. Pour le Brexit, l'incertitude reste entière. Quand les démocraties occidentales devraient peut-être regarder de plus près le syndrome de "brejnevisation" de la Russie… Inde : pour une politique budgétaire expansionniste. Le Mexique suit un sentier escarpé. Au Proche-Orient et en Afrique du Nord, le redressement des déficits budgétaires est incomplet.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 415.98 Ko)

  • Monde – L'actualité de la semaine

    Edition du 11 janvier 2019

    En France, la confiance des ménages est au plus bas depuis fin 2014. Les données dures d'activité en Allemagne sèment le doute sur la croissance du T4. En Europe centrale, la recherche s'intensifie, mais pas autant que nécessaire. En Chine, l'industrie manufacturière est sous pression. En Arabie saoudite, le budget très expansionniste va creuser le déficit. Les perspectives de croissance semblent prometteuses pour l'Afrique sub-saharienne en 2019.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 360.99 Ko)

  • Monde – l'actualité de la semaine

    Edition du 21 décembre 2018

    Marchés : tout baisse (ou presque). Réforme de la zone euro. ZE : la pression sur les échanges commerciaux. L'indice du climat des affaires allemand au plus bas. Italie, 2019 sans procédure pour déficit excessif ? Les Hongrois mobilisés contre V. Orban et sa politique. Chine, à un plus bas depuis une quinzaine d'années. EAU : soutien à une petite banque locale de Sharjah. Maroc, forte perte de Danone… Oman, perte justifiée d'un deuxième rating « Investment grade ». Le gouvernement américain annonce sa stratégie africaine.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 989.95 Ko)

  • Monde – Scénario macro-économique 2019-2020 : de nombreux virages à bien négocier

    Edition du 21 décembre 2018

    En zone euro, dans le contexte d'une politique monétaire accommodante et d'une politique budgétaire contribuant positivement à la croissance, des fondamentaux encore solides signalaient la maturité du cycle, mais non sa mort imminente. Les contraintes d'offre, apparues au pic du cycle fin 2017, s'étaient progressivement estompées. Elles ne paraissaient désormais plus capables d'engendrer une érosion des marges telle qu'elle provoque un retournement soudain. La croissance, vouée à évoluer progressivement vers un rythme plus proche du potentiel (estimé à 1,5%), empruntait un chemin normal : celui du ralentissement, passant d'un rythme annuel de 2,8% à l'été 2017 à 2,2% au printemps 2018. Mais, depuis l'été, la décélération s'est amplifiée et aux informations favorables encore livrées par les chiffres "durs" s'oppose le sentiment dégradé émanant des enquêtes. Les incertitudes croissantes, essentiellement exogènes, conduisent donc à anticiper un infléchissement plus marqué que celui dû au seul essoufflement naturel du rythme de croissance.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 613.83 Ko)

  • France – Crise des gilets jaunes, quelles conséquences économiques ?

    Edition du 17 décembre 2018

    La crise des gilets jaunes affecte la croissance du T4 2018, révisée de 0,4% à 0,2%. Face aux revendications, deux séries de mesures de soutien aux ménages ont été annoncées, totalisant 10 milliards d'euros, ce qui va permettre un gain de pouvoir d'achat supplémentaire de 0,7% en 2019. La consommation sera plus soutenue, et le PIB progresserait un peu plus fortement que prévu, 1,8% en 2019. Ce plan de soutien social va toutefois dégrader le déficit public, qui dépasserait le seuil de 3% du PIB. 

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 605.22 Ko)

  • France – Retraites : état des lieux et enjeux de la future réforme

    Edition du 26 novembre 2018

    Les réformes des années 2000 ont permis d'enrayer le risque d'une forte aggravation du déficit des régimes de retraites. Le solde financier, actuellement proche de l'équilibre, serait positif dans des scénarios favorables mais redeviendrait déficitaire, de 1 à 1,5% du PIB par an à partir de 2030, dans des scénarios plus prudents. Une nouvelle réforme des retraites est annoncée dont l'objectif principal est de mettre en place un régime universel, plus lisible et plus équitable. Le régime resterait par répartition, mais basculerait entièrement dans un système par points.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 764.55 Ko)

  • Monde – L'actualité de la semaine

    Edition du 23 novembre 2018

    En France, le taux de chômage est stable au T3. L'excédent courant de la zone euro baisse au T3. En Russie, les régions sont structurellement déficitaires, mais bénéficient du cycle économique. Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, les seuils d'équilibre budgétaire des pays producteurs de pétrole sont désormais sur une tendance plus favorable pour 8 pays sur 10. L'Afrique sub-saharienne établit un nouveau record  au classement Doing Business 2019.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 920.9 Ko)

288 réponses.

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous