• Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page

Résultat de la recherche

  • PRISME – L'analyse de la conjoncture et de l'actualité agricole et agroalimentaire du Crédit Agricole

    Edition de mars 2019


    Le marché de la viande bovine en 2019 : le probable repli de la production boostera-t-il les prix ? 2018 aura une fois de plus été marquée par les aléas climatiques de plus en plus fréquents. La canicule et la sécheresse estivale n'ont pas seulement affecté la France mais toute l'Europe du Nord. Du coup, la production fourragère a partout été amputée. Dans le même temps, les aliments du bétail se sont notablement renchéris : en un an, l'IPAMPA (Indice des Prix d'Achat des Moyens de Production Agricole) des aliments achetés pour les élevages bovins viande a pris + 8,5%. Résultat, tous les éleveurs bovins des régions touchées, allaitants ou laitiers, ont ajusté leurs cheptels aux faibles disponibilités fourragères. Les abattages de femelles y ont été très intenses en 2018 : en France (+3%/2017) mais aussi en Allemagne (+4%) et au Royaume Uni ( +5%).

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 1.49 Mo)

  • Monde – l'actualité de la semaine

    Edition du 22 mars 2019

    Des marchés inquiets malgré (ou à cause) de la Fed. Italia First : le cheval de Troie de la Chine dans l'UE ? Zone euro : de sérieux doutes sur la croissance du T1 2019 et semaine de clémence chez les agences. Pays-Bas : la coalition de Mark Rutte perd sa majorité au sénat. Kazakhstan : ça bouge enfin ? Brésil : petites déceptions, grands espoirs. Egypte : une balance des paiements sous le signe de la stabilité en 2019. Arabie : entrée en déflation « technique » début 2019. Angola : Eni découvre de nouveaux gisements pétroliers offshore. Afrique : 47 milliards de dollars, la nouvelle somme allouée pour financer le climat.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 1.1 Mo)

  • France - Travail temporaire : tendances à fin mars 2019

    Edition du 20 mars 2019

    À fin décembre 2018, les effectifs s'élevaient à 820 300 intérimaires, soit un niveau inférieur de 1,5% à celui de septembre dernier et supérieur de 46,0% aux effectifs d'octobre 2012 (dernier point bas). À fin février 2019, l'indice de confiance pour l'activité des trois prochains mois se situe dans une zone d'incertitude défavorable.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 299.68 Ko)

  • Monde – l'actualité de la semaine

    Edition du 15 mars 2019

    Des marchés enthousiastes. La BCE communique : pour dire quoi ? ZE : peu de visibilité sur les commandes industrielles, moindre repli des immatriculations de véhicules neufs et rebond de la production industrielle. Pays-Bas, des élections provinciales à enjeux national. Brexit, vers une extension du processus de sortie. Hongrie, une meilleure notation sans véritable amélioration des perspectives. Israël, crise et incertitudes politiques internes affectent peu l'économie. Liban, dette publique soutenue par la Banque centrale.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 824.93 Ko)

  • Monde – L'actualité de la semaine

    Edition du 8 mars 2019

    En Grèce, la croissance est robuste, malgré un bilan de fin d'année en demi-teinte. En Pologne, la croissance ralentit pour progressivement rejoindre son potentiel. En Chine, les grands axes de la politique sont pour la croissance et l'emploi. L'Inde est sortie du système généralisé de préférences (GSP) des États-Unis. À Oman, une dégradation du rating est attendue et la perspective est toujours défavorable.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 276.29 Ko)

  • Monde – L'actualité de la semaine

    Edition du 1er mars 2019

    En France, la consommation des ménages rebondit en janvier. En zone euro, les enquêtes d'activité continuent de pointer vers un ralentissement de la croissance. En Italie, la résilience du clivage traditionnel en politique. La Russie a des incertitudes conjoncturelles. L'Inde enregistre un nouveau recul de sa croissance. L'Algérie subit des pressions à la baisse sur le dinar et qui pourraient s'accentuer. En Afrique du Sud, où en est le rand ?

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 386.7 Ko)

  • Monde – L'actualité de la semaine

    Edition du 22 février 2019

    En France, le climat des affaires est quasiment stable en février. En zone euro, existe-t-il un risque de sortie de route en cas de tournant tarifaire américain mal négocié ? Le Portugal est préservé, mais pour combien de temps ? En Russie, quelle gouvernance comparée aux BRICs ? La croissance accélère en Thaïlande et en Malaisie. La gouvernance se détériore dans toute la région Moyen-Orient/Afrique du Nord. Les élections présidentielles sont reportées au Nigéria.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 345.57 Ko)

  • France - Travail temporaire : tendances à mi-février 2019

    Edition du 19 février 2019

    À fin novembre 2018, les effectifs s'élevaient à 834 900 intérimaires, soit un niveau supérieur de 1,1% à celui d'août dernier et supérieur de 48,6% aux effectifs d'octobre 2012 (dernier point bas). À fin janvier 2019, l'indice de confiance pour l'activité des trois prochains mois reste dans une zone d'incertitude favorable.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 297.55 Ko)

  • Monde – L'actualité de la semaine

    Edition du 15 février 2019

    La croissance du PIB de la zone euro au T4 2018 s'est stabilisée. En France, le taux de chômage est en baisse au T4 2018. Au Royaume-Uni, la croissance du PIB au T4 est tirée à la baisse par l'investissement privé et les échanges extérieurs. La Hongrie prend des mesures exceptionnelles pour marquer les prochaines élections européennes. En Chine, les exportations rebondissent en janvier. Le bilan économique 2018 du Maroc est en demi-teinte, qu'attendre pour 2019 ? 

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 420.23 Ko)

  • France – Immobilier résidentiel : évolutions récentes et perspectives 2019

    Edition du 11 février 2019

    Le marché résidentiel va rester dynamique en 2019. La demande sera soutenue par le bas niveau des taux de crédit et les facteurs de soutien structurels. Il ne devrait donc connaître ni un emballement ni une rupture brutale. Mais après une année exceptionnelle en 2017, le mouvement de freinage en douceur observé en 2018 va se poursuivre. Les transactions connaîtraient ainsi un léger repli (-4% sur un an dans l'ancien, -6% dans le neuf) et les prix décéléreraient vers +2% en 2019.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 1.25 Mo)

1019 réponses.

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous