4 4,13,6,3,2
Edition du 5 octobre 2018 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 5 octobre 2018

    Monde – L'actualité de la semaine

    Passions, tensions, pressions : le "roman" de l'Italie à l'Europe et aux marchés. En zone euro, l'inflation sous-jacente ne décolle pas en dépit de la hausse des prix à la production. En Allemagne, les législatives régionales d'octobre risquent-elles de bousculer la grande coalition ? En Chine, l'industrie manufacturière est sous pression. En Argentine, le nouvel accord avec le FMI est un plan complexe pour un parcours semé d'embuches.

  • Télécharger la publication - (PDF - 927.47 Ko)

  • Sommaire :

    - Des marchés sous haute pression
    - Passions, tensions, pressions : le "roman" de l'Italie à l Europe et aux marchés
    -  Zone euro : l'inflation sous-jacente ne décolle pas en dépit de la hausse des prix à la production
    - France : la consommation des ménages en biens se redresse en août
    - Allemagne : les législatives régionales d'octobre risquent-elles de bousculer la grande coalition ?
    - Italie : amélioration des prix de l immobilier
    - Italie : fort rebond du revenu disponible des ménages au T2
    - Royaume-Uni : des éclaircies en septembre dans un climat toujours obscur
    - Chine : l'industrie manufacturière sous pression
    - Inde : hausse des prix de soutien minimum pour les récoltes hivernales
    - Argentine - Nouvel accord avec le FMI : un plan complexe pour un parcours semé d embuches
    - Bahreïn : aide financière massive de 10 Mds USD par les pays du CCG
    - Jordanie : une aide financière de 2,5 Mds USD par les pays du CCG
    - Irak - Nouveaux président et Premier ministre : vers une forme de stabilité politique ?
    - Éthiopie : une hausse de la croissance du PIB jusqu à 8,5% en 2018-2019, selon le FMI
    - Côte d'Ivoire : des dépenses budgétaires en hausse de 8,6% pour 2019
    - Tendances à suivre
    - Scénario économique du Groupe Crédit Agricole S.A.

  • Extrait :

    Après une première version des principales hypothèses macro-économiques et budgétaires du prochain projet de Loi de finances, diffusées à la presse la semaine dernière, on dispose enfin du document officiel de cadrage présenté au Parlement. Le délai exceptionnellement long témoigne de la difficulté rendre compatibles, voire d'équilibrer, l'objectif de soutenabilité dont le ministre de l'Économie s'est fait garant et l'objectif de relance de l'économie porté par les deux forces de gouvernement en tant que projet de législature. La rupture par rapport à la stratégie d'un "sentier étroit" (gagner des petites marges de flexibilité budgétaire en échange de réformes structurelles) pratiquée par le gouvernement sortant, qui n'a pas su se concrétiser par un véritable rebond de la croissance a été un fort argument de campagne. Cette rupture s'est traduite, la semaine dernière, par l'annonce d'un déficit à 2,4% du PIB en 2019, 2020 et 2021, soit une expansion budgétaire de 0,5 point de PIB en 2019, 0,2 point en 2020 et 0,3 point en 2021, contre 0,6 point de restriction budgétaire par an préconisée par les règles européennes.

  • Thèmes associés : Afrique et Moyen Orient | Amérique Latine | Asie et Océanie | Economie | Europe | Italie

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous