• Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page

Eco Focus

Apériodique - Propose une analyse à chaud sur un thème d’actualité.

Zone euro – Une fragile stabilisation des parts de marché à l'exportation

  • Edition du 27 février 2017

    Depuis la crise de 2008 et de la dette souveraine qui lui a succédé, le commerce mondial n'a plus retrouvé ses performances passées. La zone euro a su défendre sa place de deuxième puissance exportatrice grâce à l'effort de compétitivité-prix fourni par les pays du Sud et le relatif maintien des parts de marché à l'exportation des pays du Nord. Un protectionnisme américain plus exacerbé et une concurrence chinoise plus agressive, risquent-ils de remettre en cause ce positionnement ?

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 575.87 Ko)

Royaume-Uni – Ambition à la limite du réalisme

  • Edition du 26 janvier 2017

    Le 17 janvier dernier, la Première ministre britannique, Theresa May, a exposé les grandes lignes du plan de son gouvernement pour le Brexit. Le Royaume-Uni souhaite quitter le marché unique et, en partie, l'union douanière. Il va chercher à parvenir à un accord de libre-échange « audacieux et ambitieux » avec l'Union européenne et à mettre en place ses propres accords commerciaux avec les pays tiers. Theresa May a également promis un vote du Parlement sur l'accord final avec l'UE.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 451.33 Ko)

Allemagne – Scénario macroéconomique 2017-2018 : Pas encore en haut du cycle mais plus d'impondérables

  • Edition du 19 janvier 2017

    L'accélération attendue de l'activité au T4-2016 devrait hisser la croissance allemande à 1,7%, en moyenne annuelle, en 2016. Cette vitalité devrait toutefois s'estomper au cours des deux prochaines années en raison d'une plus grande réticence à investir dans un climat d'incertitudes plus fortes sur les débouchés à l'exportation. Les consommations, privée et publique, resteront à nouveau les principaux piliers de la croissance.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 455.1 Ko)

Y a-t-il un lien entre flux touristiques et taux de change ?

  • Edition du 10 janvier 2017

    Les « recettes » touristiques (au sens de la balance des paiements) de la plupart des pays sont très peu sensibles à l'évolution du taux de change effectif réel. Les « dépenses » (faites à l'étranger par les résidents du pays considéré) sont nettement plus impactées par l'évolution du TCER de leur propre pays : elles augmentent quand il s'apprécie. Il y a donc arbitrage entre vacances dans le pays d'origine et vacances à l'étranger.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 340.24 Ko)

Enjeux politiques - Ce qui crée la colère

  • Edition du 15 décembre 2016

    La question des populismes ne s'arrête pas aux élections. A long terme, elle pose le problème de la légitimité des élites et des solutions pour concilier démocratie et globalisation. En fait, nous sommes entrés dans un cycle politique, c'est-à-dire à un moment de l'histoire où la politique prend la main sur l'économie, et impose sa rationalité. Il n'y aura pas de retour en arrière : nous assistons à une transition des équilibres politiques internes et externes.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 343.53 Ko)

Allemagne - Scénario macro-économique 2016-2017 : insensible aux chocs ?

  • Edition du 25 octobre 2016

    L'activité économique allemande devrait se maintenir sur une trajectoire de croissance solide estimée à 1,8% en 2016, en moyenne annuelle. Les principaux facteurs de soutien resteront la consommation privée et publique et dans une moindre mesure l'investissement. Les exportations nettes seront désormais plus sensibles à la croissance des pays émergents, mais contribueront néanmoins positivement à la croissance.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 462.34 Ko)

Portugal - Une décision de DBRS très attendue

  • Edition du 20 octobre 2016

    En raison d'un cadre institutionnel contestable de la politique monétaire de la BCE, le futur économique, financier et politique du Portugal se retrouve entre les mains de l'agence de notation canadienne DBRS, qui le 21 octobre mettra à jour son opinion sur ce pays. Une dégradation de la note d'un seul cran rendrait les obligations portugaises inéligibles aux opérations de refinancement des banques auprès de la BCE, ainsi que de son programme d'achats d'actifs du secteur public. Notre scénario central est que DBRS n'abaissera pas la note du Portugal et laissera la perspective inchangée, à "stable".

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 429.02 Ko)

Europe – Enjeux politiques : migrations et sécurité, des défis devenus prioritaires

  • Edition du 13 octobre 2016

    Le sommet de Bratislava a acté le statu quo sur les sujets économiques (réforme du Pacte de croissance, régulation bancaire, Brexit) à moyen terme et a entériné la prévalence des thèmes migratoire et sécuritaire en Europe. Bien qu'elle reste encore divisée sur la réponse à apporter à la crise migratoire, le renforcement de la solidarité européenne semble nécessaire si l'Europe veut réduire son exposition à une éventuelle recrudescence des risques géopolitiques.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 709.15 Ko)

Allemagne - Régionales 2016 : quels enseignements pour les législatives de 2017 ?

  • Edition du 21 septembre 2016

    Les résultats des élections régionales allemandes ont souligné un net recul des partis de la coalition dans l'ensemble des Länder concernés et une montée en puissance du parti eurosceptique et anti-migrants Afd. Pour la CDU, la reconquête de cet électorat déçu ne sera pas aisée d'autant que la politique d'accueil des réfugiés de la chancelière a souffert de pédagogie. Assumer ses choix et essayer de regagner pas à pas la confiance sera la priorité d'Angela Merkel.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 570.12 Ko)

Espagne – Un gouvernement ne marquera pas la fin de l'incertitude politique

  • Edition 24 août 2016

    Bien que l'Espagne bénéficie d'une extension du délai pour corriger son déficit, sa conformité avec le Pacte de stabilité n'est pas acquise en raison de l'incertitude politique. Celle-ci perdurera tant qu'un consensus sur une réforme de l'organisation constitutionnelle, géographique et fiscale du pays ne sera pas trouvé. Cependant, une croissance nominale et des conditions financières favorables devraient permettre la réduction graduelle des finances publiques.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 469.23 Ko)

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous