• Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page

Perspectives Italie

Apériodique - Propose une analyse et des prévisions à deux ans sur la situation économique de l’Italie et les comportements financiers des ménages et des entreprises.

Italie : Conjoncture - Juillet 2015

  • Edition du 20 juillet 2015

    La croissance de l'économie italienne, bien engagée, accélère : poursuite de l'embellie de l'activité attendue au deuxième trimestre (très bonne performance de la production industrielle en mai et des indices PMI au T2). Dans le même temps, malgré des résultats décevants aux élections régionales, l'effet Renzi semble peu en risque au regard de l'avancement efficace sur le plan juridique de la mise en œuvre des différentes réformes structurelles.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 495.25 Ko)

Italie : La pente du chemin des réformes plus raide pour Renzi

  • Edition du 2 juin 2015

    M. Renzi espérait des élections partielles régionales et municipales du 31 mai un succès pour endiguer l'opposition interne à son parti et asseoir sa capacité à avancer rapidement sur les réformes structurelles. Il a été déçu par les résultats des urnes qui ramènent son parti à sa position de 2013 et qui témoignent d'une avancée des partis anti-système et anti-euro.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 353.56 Ko)

Italie : Conjoncture – Mai 2015

  • Edition du 27 mai 2015

    L'accélération du PIB au T1 a été confirmée (+0,3% t/t) et est meilleure que prévue (+0,2% t/t, prévision ECO). Si le PIB restait au même niveau qu'au T1 sur les trois autres trimestres de 2015, la croissance pour l'année 2015 (acquis de croissance) serait de 0,2%, ce qui conforte notre prévision d'accélération du PIB à +0,7% en 2015, après -0,4% en 2014.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 351.28 Ko)

On joue les prolongations

  • Perspectives Italie - Edition d'août 2014
    Les dernières données macro-économiques décevantes imposent une révision à la baisse des prévisions de croissance en 2014. Le PIB s'est contracté aux T1 et T2, mais nous tablons sur une accélération de l'activité au second semestre. Celle-ci devrait toutefois être insuffisante pour obtenir une croissance positive du PIB sur l'ensemble de l'année 2014. Parallèlement, le risque continue à peser sur l'activité des banques italiennes et limite leur marge de manœuvre financière.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 444.29 Ko)

Un essai à transformer

  • Perspectives Italie - Edition de mai 2014

    L'Italie a réussi à s'agripper à la timide reprise qui s'amorce dans la zone euro. La réappreciation du risque émergent profite au risque-pays sur l'Italie, qui est revisé à la baisse, comme en témoignent le retour des investisseurs étrangers et des conditions de financement plus souples. Le volontarisme affiché par le nouveau Premier ministre Renzi a contribué à la levée de l'incertitude et permet d'utiliser les peu de marges de manœuvre budgétaires disponibles.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 1 Mo)

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous