• Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page

Perspectives Italie

Apériodique - Propose une analyse et des prévisions à deux ans sur la situation économique de l’Italie et les comportements financiers des ménages et des entreprises.

Italie : Un chemin vers la normalité semé d'obstacles

  • Perspectives Italie - Edition de décembre 2013

    L'économie italienne navigue à vue, et sans les marges de manœuvre dont elle aurait besoin, dans une sortie de crise encore semée d'écueils (instabilité politique, résultat de la revue de la qualité des actifs du secteur bancaire). Le risque associé à notre scénario est encore baissier dans un contexte où les élections allemandes n'ont pas dissipé les incertitudes sur les avancées institutionnelles européennes et où la reprise européenne est trop dépendante de la matérialisation d'un scénario de croissance soutenue dans les autres zones.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 708.33 Ko)

Chercher à gagner du temps, c'est en perdre

  • Edition de juillet 2013
    Temporiser en attendant une amélioration du contexte européen comporte un risque d'enlisement de l'économie italienne. Capitaliser sur la stabilité des marchés financiers et la consolidation budgétaire en espérant obtenir de minces marges de manœuvre n'est pas non plus suffisant. Des mesures rapides destinées à améliorer la situation financière des PME sont nécessaires, même s'il faut mobiliser des moyens différents du crédit bancaire traditionnel.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 555.96 Ko)

Italie : Pourvu qu'il ne s'agisse pas d'une décennie perdue

  • Edition du 7 mai 2013
    Par crainte de reculer, l'Italie avance sous tutelle. Le gouvernement de « responsabilité nationale » poursuit un agenda de réformes politiques moins ambitieuses que requis par les oppositions, mais permettant une gouvernance économique conforme à la feuille de route dessinée par le gouvernement Monti sur un horizon de moyen terme. Ce pragmatisme rassure les marchés, mais n'enlève pas la pression...

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 517.67 Ko)

Italie : une équation difficile à résoudre

  • Edition de janvier 2013

    L'Italie inscrira l'année 2013 comme la sixième dans sa comptabilité de crise. Si le creux conjoncturel paraît atteint au deuxième trimestre 2012, le redémarrage, tiré par l'accélération de la demande extérieure et par une moindre ponction budgétaire, sera lent et entravé par l'incertitude politique, avec une possible remontée des primes de risque. L'assurance préventive que l'Italie pourrait acheter en demandant l'intervention de la BCE et en acceptant la conditionnalité associée aurait pour principal avantage de lui procurer la stabilité financière nécessaire pour entamer sa sortie de récession.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 587.15 Ko)

En sursis

  • Edition d'octobre 2012

    Le risque extrême pesant sur la liquidité du souverain italien est aujourd'hui écarté suite à l'annonce de la BCE de son programme de rachats de dettes publiques (OMTs). Mais l'Italie s'enfonce en récession, reportant dans le temps le point d'inflexion de sa trajectoire d'endettement. A supposer une stabilisation des anticipations et un environnement extérieur légèrement plus porteur, l'investissement pourrait repartir l'année prochaine en phase avec le redressement des exportations. Mais le risque d'un retour en arrière existe alors que des élections à l'issue très incertaine approchent.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 268.58 Ko)

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle, apériodique... l'information économique
adaptée à votre rythme !

Abonné(e) ? Connectez-vous