4 4,13,6,15
Edition du 7 juillet 2017 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 7 juillet 2017

    Pays émergents - L'actualité de la semaine

    Les faits marquants de la semaine : La nouvelle Première ministre serbe incarne une Serbie progressiste. La crise dans le Golfe aura des conséquences négatives et à long terme sur l'image du CCG. En Afrique australe, les investissements directs étrangers reculent à nouveau. En Chine, le PMI est en hausse. Le Venezuela augmente le salaire minimum de 50% pour contenir la crise.

  • Télécharger la publication - (PDF - 621.39 Ko)

  • Sommaire :

    - Europe centrale et orientale, Asie centrale
    - Afrique du Nord, Moyen-Orient
    - Afrique sub-saharienne
    - Asie
    - Amérique latine
    - Tendances à suivre
    - Scénario économique du Groupe Crédit Agricole S.A.

  • Extrait – Afrique australe : les IDE reculent à nouveau

    Dans sa dernière étude sur les investissements étrangers en 2016, la CNUCED laisse percevoir un recul des flux d'investissements directs étrangers (IDE) en Afrique australe pour la troisième année consécutive. D'après l'institution, les flux d'IDE à destination du sud du continent africain dans leur ensemble seraient passés de 26 milliards de dollars en 2015 à 21 milliards en 2016 (soit une baisse de 24%).

    Le Mozambique se distingue par la fin de la vague d'investissements liés au secteur gazier (-20% a/a à 3,1 Mds USD). L'économie sud-africaine, malgré la défiance des marchés vis-à-vis du politique, aurait vu ses IDE progresser de plus de 31% à 2,3 Mds USD (après une baisse de 70% en 2015). Quant aux IDE vers l'Angola, ils ont diminué de plus de 11%, l'année 2016 ayant été marquée par la persistance du cours bas du baril de pétrole. Cependant, le pays maintient son statut de principal bénéficiaire de la région avec 14,4 Mds USD en 2016. 

  • Arabie saoudite et Qatar : indices boursiers

    La prime de risque se détériore pour tous les pays de la région MENA : en un mois, elle est passée de 71 à 116 pdb sur le Qatar, de 104 à 136 pdb sur Dubaï et de 40 à 57 pdb sur Abu Dhabi, illustrant la préoccupation des investisseurs sur l'ensemble des pays de la région.

    Arabie saoudite et Qatar : indices boursiers
  • Thèmes associés : Afrique et Moyen Orient | Amérique Latine | Asie et Océanie | Economie | PECO et Asie Centrale

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous