4 4,13,6,15
Edition du 8 septembre 2017 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 8 septembre 2017

    Pays émergents - L'actualité de la semaine

    Les faits marquants de la semaine : Dévaluation ouzbèke et risque de gloutonnerie des marchés en Asie centrale. Moody's et Fitch abaissent le rating de cinq pays en un mois au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Le climat des affaires en Afrique du Sud se détériore malgré la reprise. La croissance en Inde ne cesse de ralentir depuis le début de l'année 2016. Au Brésil, bien mieux mais pour de mauvaises raisons.

  • Télécharger la publication - (PDF - 605.21 Ko)

  • Sommaire :

    - Europe centrale et orientale, Asie centrale
    - Afrique du Nord, Moyen-Orient
    - Afrique sub-saharienne
    - Asie
    - Amérique latine
    - Tendances à suivre
    - Scénario économique du Groupe Crédit Agricole S.A.

  • Extrait – Brésil : bien mieux mais pour de mauvaises raisons

    Le Brésil est officiellement sorti de récession au deuxième trimestre. La croissance y a atteint 0,2% en variation trimestrielle (soit un piètre 0,3% en glissement annuel). Une sortie de crise d'une forme extrêmement classique. Elle est en effet tirée par un secteur primaire très vigoureux (+15% en glissement annuel) alors que la construction, l'industrie et les services continuent de voir leur activité se contracter (de, respectivement, -7%, -2,1%, -0,3%). Une économie convalescente dans laquelle les exportations se tiennent bien (+2,5%), la consommation des ménages frémit seulement (+0,7%), l'investissement continue de souffrir (-6,5%) et les importations naturellement se contractent (-3,3%). Les résultats du commerce extérieur sont ainsi très satisfaisants mais pour de mauvaises raisons...

  • Moyen-Orient – Afrique du Nord : cinq nouvelles dégradations de rating par Moody's et Fitch en un mois

    On peut certes analyser ces réajustements de notes à la baisse comme une convergence de vue entre les agences : effectivement, Moody's était un peu plus « généreux » dans sa notation sur la région que les deux autres agences, S&P et Fitch. Cette dernière agence converge également sur le Qatar en s'ajustant au même niveau que ses deux homologues. Mais ces baisses de rating illustrent aussi plus profondément la poursuite des difficultés économiques et politiques d'une région en mal de rebond de croissance et de réformes structurelles.

    Moyen-Orient – Afrique du Nord : cinq nouvelles dégradations de rating par Moody's et Fitch en un mois
  • Thèmes associés : Afrique et Moyen Orient | Amérique Latine | Asie et Océanie | Economie | PECO et Asie Centrale

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous