Edition du 6 octobre 2017 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 6 octobre 2017

    Pays émergents - L'actualité de la semaine

    Les faits marquants de la semaine : En Pologne, la politique monétaire devrait rester stable. En Afrique du Sud, La Banque centrale prend la parole. En Chine, l'indice PMI manufacturier s'est inscrit en hausse en septembre. Au Brésil, l'excédent commercial impressionnant atténue les chiffres d'activité (certes) parcellaires, mais un peu décevants.

  • Télécharger la publication - (PDF - 617.08 Ko)

  • Sommaire :

    - Europe centrale et orientale, Asie centrale
    - Afrique du Nord, Moyen-Orient
    - Afrique sub-saharienne
    - Asie
    - Amérique latine
    - Tendances à suivre
    - Scénario économique du Groupe Crédit Agricole S.A.

  • Extrait – Russie : rapprochement à suivre avec l'Arabie saoudite

    Pour la première fois, un roi d'Arabie va visiter Moscou, et ce sera ce week-end. Poutine, lui, est déjà allé à Ryad en 2007. Cette visite n'est évidemment pas sans rapport avec la rencontre à venir de l'OPEP, au sujet de la question centrale pour la conjoncture mondiale de la reconduction de l'accord de limitation de production de pétrole, prolongée jusqu'en mars 2018. Mais les deux chefs d'État ont cependant veillé, dans leur communication, à bien préciser que cette rencontre va au-delà de la relation au sein de l'OPEP : elle marque une vraie volonté de rapprochement.

    Dans le domaine économique notamment. On parle ainsi de gros accords qui pourraient se préciser entre le royaume et Novatek. Mais aussi de dossiers de coopération pour la construction autoroutière en Russie. Et enfin de la création d'un fonds d'investissement commun, doté d'un milliard de dollars, pour investir dans des projets énergétiques.

  • Pologne : variables monétaires

    À 1,5% depuis mi-2014, la politique monétaire polonaise est accommodante et elle devrait le rester encore jusqu'à fin 2018, selon le gouverneur. Pourtant il y a des pressions inflationnistes : les prix augmentent de 2,2% a/a en septembre 2017, s'approchant ainsi de la cible de 2,5% établie par la Banque centrale.

    Pologne : variables monétaires

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous