4 4,13,6,15
Edition du 27 octobre 2017 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 27 octobre 2017

    Pays émergents - L'actualité de la semaine

    Les faits marquants de la semaine : Comment comprendre le choix populiste des électeurs tchèques ? Au Maroc, la croissance du PIB sera sans doute à plus de 4% en 2017. En Afrique du Sud, le ministre des Finances a admis devant le Parlement que le déficit du pays allait encore se creuser. Xi Jinping est presque plus fort que Mao. Le gouvernement argentin enregistre un succès politique et de piètres résultats économiques.

  • Télécharger la publication - (PDF - 639.33 Ko)

  • Sommaire :

    - Europe centrale et orientale, Asie centrale
    - Afrique du Nord, Moyen-Orient
    - Afrique sub-saharienne
    - Asie
    - Amérique latine
    - Tendances à suivre
    - Scénario économique du Groupe Crédit Agricole S.A.

  • Extrait – République tchèque

    Les Tchèques ont voté le week-end dernier pour choisir leur nouveau gouvernement. En tête du scrutin avec 30% des voix, est arrivé Andrej Babis, fondateur du parti ANO et homme d'affaires richissime. Désormais la 2e fortune du pays, A. Babis sera très probablement le Premier ministre tchèque. Il a fait sa carrière dans les affaires en créant un géant agroalimentaire Agrofert. Plus tard, il a élargi son business à d'autres domaines comme l'industrie chimique et pharmaceutique. Enfin, l'acquisition d'un certain nombre de médias marque son entrée définitive en politique, en 2011.

    Contrairement à ses homologues des pays de l'Est, le nouveau Premier ministre tchèque compte gérer la politique de son pays comme ses entreprises, c'est-à-dire sans véritable idéologie, mais dans le souci de satisfaire suffisamment son électorat pour lui permettre de garder le pouvoir. Ses partenaires de coalition seront donc choisis de façon pragmatique, dans le seul objectif de lui permettre de diriger le gouvernement.

  • Maroc : croissance du PIB

    La croissance du PIB a poursuivi son rebond au T2 à +4,1% après un T1 à +3,8%. L'activité de 2017 est surtout tirée par le rebond de croissance du PIB agricole qui atteint 15,9% au S1 et qui devrait contribuer à hauteur de 1,7% de croissance sur l'année.

    Maroc : croissance du PIB
  • Thèmes associés : Afrique et Moyen Orient | Amérique Latine | Asie et Océanie | Economie | PECO et Asie Centrale

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous