4 4,13,6,15
Edition du 1er décembre 2017 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 1er décembre 2017

    Pays émergents – L'actualité de la semaine

    Faits marquants : En Russie, les dernières statistiques de croissance sont à la baisse. En Iran, les bonnes performances économiques pourraient perdurer en 2018, si les risques géopolitiques restent contenus. En Afrique du Sud, S&P abaisse le rating souverain, Moody's remet sa décision à plus tard. La Chine n'enregistre pas de ralentissement plus avant. Une étude de la Banque mondiale indique que le Brésil dépense plus que ce qu'il peut et, surtout, qu'il dépense mal.

  • Télécharger la publication - (PDF - 741.96 Ko)

  • Sommaire :

    - Europe centrale et orientale, Asie centrale
    - Afrique du Nord, Moyen-Orient
    - Afrique sub-saharienne
    - Asie
    - Amérique latine
    - Tendances à suivre
    - Scénario économique du Groupe Crédit Agricole S.A.

  • Extrait – Brésil

    Une étude commandée par le gouvernement brésilien et publiée la semaine dernière par la Banque mondiale critique sévèrement les politiques publiques brésiliennes. La Banque mondiale estime que les salaires et les retraites des fonctionnaires fédéraux sont trop avantageux, contribuant à accroître les déficits et les l'inégalités. Selon les estimations de l'institution, les salaires des fonctionnaires représentaient 3% du PIB en 2016 et l'écart entre les salaires du privé et du public était de 67%. Selon A. Nucifora, l'économiste en chef la Banque mondiale, il est nécessaire de réformer la sécurité sociale, source de déséquilibres fiscaux et tout en assurant mal le plus grand nombre. Sans réformes, l'évolution démographique et l'augmentation des dépenses prévues dans les différents régimes retraites risquent de mettre durablement les comptes publics dans le rouge. Enfin, les politiques publiques de soutien au secteur privé sont jugées inefficaces.

  • Inde : contributions à la croissance

    La croissance s'est établie à 6,3% en variation sur un an au troisième trimestre. Elle avait ralenti à 5,7% au deuxième, soit à un plus bas depuis trois ans et demi.

    Inde : contributions à la croissance
  • Thèmes associés : Afrique et Moyen Orient | Amérique Latine | Asie et Océanie | Economie | PECO et Asie Centrale

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous