4 4,13,6,15
Edition du 30 mars 2018 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 30 mars 2018

    Pays émergents – L'actualité de la semaine

    Faits marquants : En Europe centrale, la jeunesse est hors-jeu. Au Koweït, le redressement des déséquilibres va se poursuivre en 2018 et 2019. Moody's ne rétrograde finalement pas la notation du souverain de l'Afrique du Sud. La balance courante se détériore en Inde. Le Brésil montre des signes d'embellie, mais aussi une force de rappel malheureusement puissante.

  • Télécharger la publication - (PDF - 658.88 Ko)

  • Sommaire :

    - Europe centrale et orientale, Asie centrale
    - Afrique du Nord, Moyen-Orient
    - Afrique sub-saharienne
    - Asie
    - Amérique du Sud
    - Tendances à suivre
    - Scénario économique du Groupe Crédit Agricole S.A.

  • Extrait – Europe centrale : la jeunesse hors-jeu

    Alors que les gouvernements d'Europe centrale se félicitent d'avoir réussi une baisse très significative de leur taux de chômage, à juste titre, la situation des jeunes générations demeure plus compliquée. La crise financière de 2008-2009, comme partout ailleurs a profondément déstabilisé les économies de cette zone, en perturbant fortement le marché du travail. Malgré les dix années déjà passées, ce dernier reste encore très difficilement accessible aux jeunes. Par exemple en Pologne ou en Hongrie, où le taux de chômage est proche de 4%, les jeunes sont quant à eux plutôt d'un niveau proche de 16% et 11% respectivement. La Croatie laisse sur le banc presque un quart de ses jeunes diplômés et pour les autres pays membres cela varie entre 15% et 20%.

  • Qatar : PIB et soldes budgétaire et courant

    La croissance du PIB résiste plutôt correctement à l'environnement hostile : après 2,2% de croissance en 2016, celle-ci devrait s'établir à 1,7% en 2017 et pourrait atteindre 2,9% en 2018. Les excédents courants devraient donc s'élever à 2% du PIB en 2017 et l'année 2018 s'annonce encore plus favorable. Le solde courant pourrait dépasser les 4% du PIB. Le déficit budgétaire reste élevé et devrait atteindre 4% du PIB en 2017.

    Qatar : PIB et soldes budgétaire et courant
  • Thèmes associés : Afrique et Moyen Orient | Amérique Latine | Asie et Océanie | Economie | PECO et Asie Centrale

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous