1,4 15
Edition du 23 janvier 2017 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 23 janvier 2017

    Roumanie – Conjoncture : entre croissance et incertitudes

    Malgré les taux de croissance élevés qu'a enregistrés le PIB roumain au troisième trimestre (8,8%), beaucoup d'incertitudes pèsent fortement sur le scénario économique et politique roumain. Nous anticipons une certaine période d'instabilité politique et réglementaire et une dégradation des équilibres macro-économiques.

  • Télécharger la publication - (PDF - 879.97 Ko)

  • Sommaire :

    - Un modèle économique fragile et encore en transition
    - La vague réglementaire sur le secteur bancaire est passée, mais des incertitudes demeurent

  • Extrait - Fortes tensions sur le marché de travail

    Dans un marché de travail presqu'au plein emploi (5% de chômage), apparaissent de plus en plus de tensions qui se traduisent par des difficultés pour les entreprises à trouver du personnel qualifié, notamment dans les régions à forte concentration d'activité économique. De plus, ces entreprises ont du mal à fidéliser les salariés. Ainsi, le taux de turnover est très élevé et contribue à son tour à la hausse des salaires. Cette hausse ne s'accompagne pas suffisamment de gains de productivité du travail entraînant des déséquilibres. Le système éducatif est largement responsable de l'inadéquation entre les besoins des entreprises et les compétences des jeunes diplômés. De plus, les faibles investissements dans les formations qualifiantes ont creusé ce retard, tout en obligeant les entreprises à assurer elles-mêmes la formation des salariés.

  • Roumanie : PIB, investissement et consommation des ménages

    La consommation des ménages est le principal moteur de cette croissance et, au T3 2017, elle a atteint une hausse de 13%. Certes, les besoins d'équipement des ménages demeurent importants, mais ce sont les politiques fiscales et salariales très pro-cycliques qui stimulent le plus ce mouvement. Il en est de même pour les retraites. Ces politiques favorisent ainsi la consommation et contribuent positivement à la croissance du PIB.

    Roumanie : PIB, investissement et consommation des ménages
  • Thèmes associés : Banque et Assurance | Economie | PECO et Asie Centrale

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous