4 3
Edition du 1er septembre 2015 - Crédit Agricole S.A.
  • Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page
  • Edition du 1er septembre 2015

    Zone euro – Indicateur d'impact du QE – septembre 2015 : Une introduction

    Avec l'annonce d'un programme étendu d'achats d'actifs non stérilisés (quantitative easing, QE), la BCE paraît avoir fourni une réponse à la hauteur des défis. Pour en évaluer l'efficacité, nous avons élaboré un indicateur d'impact du QE qui mobilise un ensemble de variables permettant de décrire l'activation des divers canaux de transmission de la politique monétaire.

  • Télécharger la publication - (PDF - 1.1 Mo)

  • Sommaire :

    - Méthodologie
    - Composantes de l'indicateur
    - Canal du taux d'intérêt
    - Canal du crédit
    - Canal du taux de change
    - Canal du prix des actifs
    - Canal des anticipations

  • Extrait : Un bilan mitigé depuis le lancement du QE

    Dès l'annonce du programme de QE par la BCE (22 janvier 2015) et encore un mois après les premiers achats (9 mars), l'indicateur a signalé une accélération de l'amélioration des conditions monétaires et financières. La dépréciation de l'euro, la baisse des spreads sur les souverains périphériques et la remontée des cours des actions en ont été les premiers signes de succès.
    L'accord sur le nouveau plan d'aide à la Grèce a eu un effet important sur l'indicateur, le repli des spreads périphériques et le redressement des prix des actifs en juillet succédant à la dégradation de ces variables en mai et juin.
    Mais les récentes incertitudes sur la croissance chinoise et du monde émergent ont poussé l'euro à la hausse et les cours boursiers à la baisse, alimentant les craintes d'une inflation plus faible. Les deux canaux ayant assuré la transmission précoce du QE (taux de change et anticipations) sont aujourd'hui à l'origine du repli de l'indice.

  • L'indicateur d'impact du QE face aux objectifs de la BCE

    Après une évolution très favorable au début de l'année, l'indicateur synthétique du QE marque un arrêt à partir du mois d'avril et peine à repartir depuis. Les récentes inquiétudes sur une inflation plus faible, ainsi qu'une production industrielle dont la reprise reste incertaine, ne sont pas des indicateurs rassurants quant à la réussite du QE.

    L'indicateur d'impact du QE face aux objectifs de la BCE
  • Thèmes associés : Economie | Europe

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous