• Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page

Italie

Italie – Conjoncture : un cercle vertueux à ne pas entraver

  • Edition du 18 janvier 2018

    La consolidation de l'investissement et l'accélération de la baisse du chômage nourrissent une croissance plus autonome. Celle-ci profite aussi au secteur bancaire en soutenant ses efforts de restructuration, plus que jamais dominée par la réduction des NPL. Au plan politique, le scénario d'une coalition post-électorale entre Forza Italia, le centre et le Parti démocrate s'affaiblit du fait de l'affaiblissement de ce dernier.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 862.25 Ko)

Europe – L'actualité de la semaine

  • Edition du 4 décembre 2017

    Cette semaine sera une semaine importante, la Commission européenne présentera ses propositions de réforme de la gouvernance européenne. Cette même semaine, l'Eurogroupe dressera un état de l'avancement de la troisième évaluation du programme d'ajustement de la Grèce et fera le point sur la surveillance post-programme menée à Chypre et en Espagne. Cet événement sera également l'occasion de tirer un bilan des plans budgétaires soumis à la Commission.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 714.04 Ko)

Italie : la politique est de retour, avec quel risque ?

  • Edition du 15 novembre 2017
    Après avoir écarté le risque d'élections anticipées au début de l'été, la classe politique italienne a pu se reposer avant une rentrée studieuse avec la préparation des prochaines élections législatives. Le terme naturel de la législature est prévu pour le 15 mars 2018, mais la dissolution des Chambres est probable dès le vote final de la loi de finances, au plus tard mi-janvier. Les élections pourront ensuite avoir lieu entre 45 et 70 jours suivant la dissolution, avec une fenêtre ainsi ouverte entre mars et juin. La date est donc à peu près connue.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 555.09 Ko)

Europe - L'actualité de la semaine

  • Edition du 24 octobre 2017

    La semaine dernière, le Conseil européen s'est penché sur un casse-tête fondamental : comment traduire la somme de 27 faiblesses souveraines en une force de niveau européen ? Le raccourci choisi est simple : se débarrasser de la dictature des grands nombres et avancer dans l'Europe à plusieurs vitesses. Cette semaine, la réunion de politique monétaire de la BCE devrait clarifier la situation sur la poursuite de l'actuel programme de rachats d'actifs en fonction des avancées économiques constatées dans la zone.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 818.16 Ko)

Italie – Conjoncture : une narration plus favorable

  • Edition du 3 octobre 2017

    L'économie a accéléré au T2 2017 à son rythme le plus élevé depuis six ans, nous conduisant à relever notre prévision de croissance pour 2017 et 2018. Côté politique, des élections pourraient avoir lieu entre mars et juin 2018. Le résultat probable en serait soit une large coalition autour d'un gouvernement technique ou minoritaire, soit une large coalition entre gauche et droite traditionnelles. Sur le front bancaire, les sauvetages de juin remettent le secteur sur de meilleurs rails.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 857.33 Ko)

Italie – Conjoncture : embellie économique, crispations du côté politique et bancaire

  • Edition du 16 juin 2017

    La croissance du PIB au T1 2017 a été révisée à la hausse, nous permettant de relever notre prévision de 1,1% à 1,4% pour 2017. Au plan politique, le Parti démocrate tend une main à Forza Italia (FI) avec la proposition d'un projet de réforme de la loi électorale qui s'oriente vers un système proportionnel. Du côté bancaire, malgré l'éligibilité de trois banques en difficulté à la recapitalisation préventive selon les termes de la BRRD, le parcours n'a rien d'une sinécure.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 891.56 Ko)

Italie – Secteur bancaire : au banc d'essai du Mécanisme de Résolution Unique

  • Edition du 8 juin 2017

    Un accord de principe a été conclu début juin entre l'Italie et la Commission pour sauver Monte Paschi. En revanche, tout reste encore à faire pour les deux banques populaires de Vénétie, Popolare di Vicenza et Veneto Banca. Leur recapitalisation préventive de 6,4 Mds€ achoppe sur la demande de la Commission d'injecter 1,25 Md€ au préalable. Le gouvernement en appelle à la responsabilité des grandes banques face aux retombées incertaines de la mise en faillite des deux banques populaires.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 643.74 Ko)

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous