• Agrandir la police
  • Rétrécir la police
  • Partagez cet article
  • Imprimer cette page

Amérique du Nord

Monde – Scénario macro-économique 2018-2019 : cruelle imagination...

  • Edition du 20 décembre 2017

    Alors que nous scrutons, anxieux, les signes annonciateurs de son retournement, le cycle nous étonne par sa force tranquille et sa diffusion. Il faut certainement aller chercher du côté de la grande crise financière de 2008 les ingrédients essentiels du cycle actuel. La profondeur de la crise explique que la cicatrisation soit lente et que les déséquilibres réels ne se manifestent pas encore, notamment pas sous forme d'inflation. Le cycle a encore quelques beaux trimestres devant lui. Les politiques monétaires, accommodantes malgré le resserrement tangible ou programmé, le soutiennent. La résorption des déséquilibres publics est facilitée par la faiblesse des taux d'intérêt. Ceux-ci n'ont pas de raisons de se tendre violemment.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 1.17 Mo)

Scénario macro-économique 2018-2019 : prévisions économiques et financières

Monde – Scénario macro-économique 2017-2018 : inflation, une aussi longue absence

  • Edition du 4 octobre 2017

    Nous avions désespéré de voir l'investissement se reprendre et les emplois se créer. Puis les salaires accélérer. Ces ingrédients classiques du cycle mûrissant sont désormais, certes à des degrés divers selon les économies, en place. En revanche, la hausse des prix ne se manifeste pas comme il est légitime de l'anticiper à ce stade du cycle. Que déduire de cette aussi longue absence ? Qu'elle reflète des changements structurels dans le mode de formation des prix. Mais aussi qu'elle rend bien plus complexe le pilotage des Banques centrales et l'inflation targeting.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 1.04 Mo)

Monde – Scénario macro-économique 2017-2018 : les bonnes surprises d'un cycle à maturation lente

  • Edition du 3 juillet 2017

    Le cycle livre d'agréables surprises. Aucun excès caractéristique des fins prématurées et souvent violentes de cycle ne semble poindre sur notre horizon. On cherche, en particulier, l'inflation désespérément. Un scénario "harmonieux", dans lequel les soutiens monétaires ne sont retirés que très graduellement et les conditions financières ne se tendent pas violemment, se développe donc. Bâtir un scénario économique sombre dans lequel tous les risques latents se manifestent et prédire la fin du monde est un exercice facile. Nous nous abstenons et tablons sur un scénario raisonnablement optimiste.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 1.1 Mo)

PRISME – L'analyse de la conjoncture et de l'actualité agricole et agroalimentaire du Crédit Agricole

  • Edition d'avril 2017

    Leader européen de longue date par la production de volailles jusqu'en 2014, la France s'est brutalement fait dépasser depuis par un challenger inattendu : la Pologne. Décryptage d'une situation que rien ne justifie a priori, ni en amont, ni en aval de cette filière.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 1.59 Mo)

Monde - Scénario macro-économique 2017-2018 : la concordance des temps

  • Edition du 31 mars 2017

    Le temps politique est long. Celui des marchés financiers extrêmement court. Enfin, celui de l'économie réelle pourrait être qualifié de temps intermédiaire. Il faut réconcilier ces trois temps différents pour composer un scénario économique et financier sans trop de discordances. Un scénario dans lequel le cycle prospère, voire se raffermit, sous réserve que les risques politiques ne se matérialisent pas par un resserrement drastique des conditions financières.

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 1.07 Mo)

Zone euro – Une fragile stabilisation des parts de marché à l'exportation

  • Edition du 27 février 2017

    Depuis la crise de 2008 et de la dette souveraine qui lui a succédé, le commerce mondial n'a plus retrouvé ses performances passées. La zone euro a su défendre sa place de deuxième puissance exportatrice grâce à l'effort de compétitivité-prix fourni par les pays du Sud et le relatif maintien des parts de marché à l'exportation des pays du Nord. Un protectionnisme américain plus exacerbé et une concurrence chinoise plus agressive, risquent-ils de remettre en cause ce positionnement ?

    Extrait

    Télécharger la publication - (Format PDF - 575.87 Ko)

Abonnement

Suivez l'actualité économique!

Secteurs, zones géographiques, vidéos, graphiques... l'information économique
adaptée à vos besoins !

Abonné(e) ? Connectez-vous