France - Travail temporaire : tendances à mi-juin 2018

France - Travail temporaire : tendances à mi-juin 2018
  • Tendances à mi-juin 2018
  • Approche macro-économique
  • Marché du travail
  • Entreprises de travail temporaire

En résumé

À fin mars 2018, les effectifs s'élevaient à 815 500 intérimaires, soit un niveau supérieur de 0,4% à celui de décembre dernier et supérieur de 43,3% aux effectifs d'octobre 2012 (dernier point bas). Sur les trois derniers mois, on dénombre trois mois de progression. Le moral des professionnels du secteur se situe dans une zone favorable traduisant leur confiance dans le potentiel de progression des prochains mois.

France - Travail temporaire : tendances à mi-juin 2018

Tendances régionales On constate des évolutions notables dans l'évolution de la demande par bassin d'emploi. Depuis le point bas de mars 2009, la progression des effectifs a concerné pour 67% les sept régions identifiées (64% des effectifs). Parmi les régions identifiées, l'Ile-de-France, les Pays de la Loire et la région Auvergne/Rhône-Alpes ont absorbé pour plus de 57% des effectifs regagnés, les replis les plus importants étant observés dans les régions Ile-de-France et Bretagne. En termes de variation mensuelle des effectifs, les régions Auvergne/Rhône-Alpes et Ile-de-France se démarquent notablement, tandis que les régions Bretagne et Pays de la Loire sont en recul.

Bernard MONSIGNY, Ingénieur-Conseil Etablissements de Santé

Extrait de la publication

France - Travail temporaire : tendances à mi-juin 2018
France : population intérimaire

Depuis le dernier point bas - soit depuis soixante-cinq mois - le marché a connu vingt-et-un mois de baisse et quarante-quatre mois de progression. À fin mars 2018, les effectifs s'élevaient à 815 500 intérimaires, soit un niveau supérieur de 0,4% à celui de décembre dernier et supérieur de 43,3% aux effectifs d'octobre 2012 (dernier point bas). Sur les trois derniers mois, on dénombre trois mois de progression.