France – Crise des gilets jaunes, quelles conséquences économiques ?

France – Crise des gilets jaunes, quelles conséquences économiques ?
  • Effets négatifs sur la croissance économique fin 2018
  • Première série de mesures sur la taxation des carburants
  • Deuxième série de mesures sur le pouvoir d'achat
  • Impact sur la croissance 2019
  • Les implications sur la politique budgétaire et la politique économique

En résumé

La crise des gilets jaunes affecte la croissance du T4 2018, révisée de 0,4% à 0,2%. Face aux revendications, deux séries de mesures de soutien aux ménages ont été annoncées, totalisant 10 milliards d'euros, ce qui va permettre un gain de pouvoir d'achat supplémentaire de 0,7% en 2019. La consommation sera plus soutenue, et le PIB progresserait un peu plus fortement que prévu, 1,8% en 2019. Ce plan de soutien social va toutefois dégrader le déficit public, qui dépasserait le seuil de 3% du PIB. 

France – Crise des gilets jaunes, quelles conséquences économiques ?

Les mesures de soutien totalisent 10 milliards d'euros environ. Le déficit public avoisinerait 3,3% du PIB en 2019 contre 2,8% initialement prévu. De nouvelles mesures d'économies pourraient toutefois être mises en place. Sont évoqués un report de la baisse de l'impôt sur les sociétés pour les grandes entreprises et une taxe sur les Gafa. Avec un déficit à 3,3%, le ratio de dette publique sur PIB friserait les 100%, à 99,2%. Rappelons toutefois que ce dépassement du seuil de 3% serait temporaire. Le déficit 2019 est affecté par un facteur exceptionnel : la bascule du CICE en baisse de cotisations. Cet effet disparaîtra en 2020, ce qui ramènerait le déficit vers 2% à 2,5% du PIB. La Commission européenne devrait ainsi être relativement conciliante, d'autant que ce plan de soutien social peut s'interpréter comme un « coût de transition » permettant d'aider les populations et territoires déclassés tout en poursuivant les réformes structurelles.

Olivier ELUERE, Economiste