France – Marché du travail : freinage des créations d'emploi en 2018-2019

France – Marché du travail en 2018-2019
  • Les créations d'emploi baissent en 2018, mais demeurent bien orientées
  • Une évolution liée avant tout au cycle de croissance
  • Impact des réformes récentes

En résumé

Après une année 2017 très favorable, les déceptions se sont accumulées sur la conjoncture française en 2018. En particulier, on a constaté un net freinage des créations d'emploi en France, en lien avec la modération du rythme de la croissance du PIB, même si elles demeurent bien orientées. Le pic des créations d'emploi est sans doute derrière nous.

France – Marché du travail en 2018-2019

Cette baisse des créations d'emploi s'explique en bonne partie par le freinage de l'activité, avec une croissance du PIB qui atteindrait 1,5% en 2018 puis 1,6% en 2019, après +2,3% en 2017. Ce ralentissement des effectifs tient aussi au fait que l'effet des mesures de politiques économiques sur l'emploi a été nettement moins marqué qu'en 2017, avec l'amenuisement de l'effet du CICE et du pacte de responsabilité et l'arrêt de la prime à l'embauche pour les PME mi-2017. Après une hausse marquée de l'emploi salarié en 2017 (349 600 postes créés), on attend environ 130 000 créations d'emploi par an en 2018 et 2019. Au-delà, se pose la question de l'impact de l'ensemble des réformes récentes (réforme du code du travail, politique de l'offre et de redressement de la compétitivité, réforme de la formation et de l'apprentissage). Au global, l'ensemble de ces mesures pourrait avoir un effet favorable à moyen terme, mais difficile à chiffrer. Par ailleurs, conjoncturellement, on peut redouter un freinage plus net des embauches compte tenu des incertitudes nombreuses pesant sur l'environnement mondial (Brexit, guerre commerciale, ralentissement chinois…).

Ludovic MARTIN, Economiste