Monde – L'actualité de la semaine

Monde – L'actualité de la semaine
  • Trop de nuages s'amoncellent pour espérer se passer d'un parapluie !
  • France : le climat des affaires progresse légèrement
  • France : la consommation des ménages devrait être dynamique au T3
  • France : l'inflation ralentit au mois de septembre
  • Europe & migration : pré-accord de la Valette en vue d'automatiser la répartition des migrants secourus en Méditerranée orientale
  • Zone euro : vers un nouveau tassement de la croissance du PIB au T3 !
  • Italie: combien vaut la (in)stabilité ?
  • Italie : rebond du commerce extra-UE
  • Italie : révision à la baisse de la croissance en 2018
  • La Serbie attire de plus en plus d'investisseurs étrangers
  • Amérique latine : une vague d'accommodations monétaires
  • Le Niger prépare son entrée dans la cour des grands producteurs d'or noir
  • Sénégal : de bonnes perspectives pour les années à venir
  • Tendances à suivre

En résumé

En France, le climat des affaires progresse légèrement et la consommation des ménages devrait être dynamique au T3. Un pré-accord de la Valette est en cours d'élaboration pour automatiser la répartition des migrants secourus en Méditerranée orientale. La zone euro enregistre un nouveau tassement de la croissance du PIB au T3 ! En Italie, combien vaut la (in)stabilité ? La Serbie attire de plus en plus d'investisseurs étrangers. En Amérique latine, une vague d'accommodations monétaires. Le Niger prépare son entrée dans la cour des grands producteurs d'or noir.

Monde – L'actualité de la semaine

Au mois d'août, la consommation des ménages en bien est restée stable. La hausse de la consommation de biens fabriqués (+1,1% sur un mois), portée en particulier par les biens durables et le textile, a été compensée par les nettes baisses dans l'alimentaire et l'énergie. Sur trois mois glissants, la consommation est cependant en hausse de 0,3% et l'acquis de croissance de la consommation des ménages en biens pour le T3 est de 0,4%. En outre, au mois de septembre, la confiance des ménages a surpris positivement en progressant de 2 points pour atteindre 104, un niveau supérieur à sa moyenne de long terme. En particulier, les ménages ont une opinion plus positive sur leur situation financière future et sur leurs opportunités de faire des achats importants. Les craintes sur l'évolution du chômage sont également en nette baisse.

Olivier ELUERE, Economiste