Le Bourget 2019, vitrine de l'aéronautique du futur

Le Bourget 2019, vitrine de l'aéronautique du futur

              

Le Bourget 2019, vitrine de l'aéronautique du futur

         

Un salon aéronautique en grande forme

Le Paris Air Show (ex-Le Bourget) prouve une nouvelle fois qu'il est le plus grand salon aéronautique mondial, loin devant Farnborough avec 316 000 visiteurs, 2 450 entreprises dont 1 185 exposants français, 12 stands régionaux accueillant plus de 600 PME, 140 aéronefs présentés, 300 délégations officielles. Ce salon est sans équivalent aux États-Unis et sans commune mesure avec les nouveaux venus : Zhuhai en Chine et Dubaï. 

     

Vitrine des préoccupations environnementales de la filière

L'édition 2019 n'était pas l'année des nouveaux programmes mais de la maturité et de l'optimisation des ressources : économies de carburant, digitalisation des chaines de production, allègement des aménagements intérieurs… Le moteur LEAP s'annonce déjà comme un best-seller, l'A320 neo poursuit sa montée en cadence, l'A321 long range semble avoir séduit le marché, les biocarburants gagnent en visibilité. Ils ont tous en commun de réduire la consommation de carburant par siège passager, répondant ainsi aux attentes en matière d'écologie comme aux impératifs économiques des compagnies aériennes. Le secteur aérien s'est aussi engagé dans le programme Corsia (Compensation et réduction de carbone pour l'aviation internationale), qui vise à stabiliser les émissions de gaz de l'aviation mondiale à effet de serre et atteindre la neutralité carbone par rapport à 2020.  

                

Mais aussi fenêtre sur le futur du transport aérien

Au-delà de la rationalisation, il y a toujours l'innovation portée par les start-ups, souvent épaulées par « les grands » du secteur, qui embarquent de plus en plus d'électronique et d'IA. Elles étaient à l'honneur avec Paris Air Lab, « événement dans l'événement » avec 140 start-ups dont 70 “Paris Air Lab 2019 Sélection », 54 000 visiteurs, 11 tables-rondes et « Battle conf ». Les industriels continuent également à explorer des solutions de transport plus « vertes » qui ont pour certaines dépassé le stade du concept plane. Le salon a logiquement fait une place particulière aux avions 100% électrique avec l'Alice d'Eviation Aircraft, le pipistrel Alpha Electro de la DGAC ou hybrides avec l'EcoPulse de Daher et Airbus, le Cassio de VoltAero, l'E-Fan X d'Airbus, le Bell Nexus de Safran. Les dirigeables, qui pourraient être utilisés pour acheminer du fret dans des zones dépourvues de réseau routier, ont aussi fait un retour remarqué avec Flying Whales.   

                      

Avec le digital et l'avion autonome

Face à un secteur aérien tourné vers l'avenir, le GIFAS, Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales, a profité du salon pour lancer son programme « Industrie du Futur » destiné à accompagner les PME et leurs dirigeants vers la transformation numérique tout en sécurisant les systèmes d'information et de production.

En filigrane du salon, l'évolution vers l'avion autonome, dont les drones sont la garde avancée, est déjà à l'œuvre dans le domaine militaire avec la présentation du Scaf (Système de Combat aérien du futur) dont le NGF (chasseur de nouvelle génération) fait figure de PC de contrôle volant associant drones, satellites et navires au sein d'un système baptisé Combat Cloud.

Cette année encore, le Bourget a fait son show avec ses démonstrations aériennes - incroyable A350-1000 - mais aussi ses annonces de vente. 361 appareils pour Airbus et 247 pour Boeing dont une intention d'achat d'IAG pour 200 Boeing 737 Max alors que le programme a été suspendu par les agences de la sécurité aérienne.  L'édition 2019 du salon du Bourget aura été une fois de plus LA vitrine d'une industrie qui, en France, est le premier excédent de la balance commerciale, consacre 12% de son chiffre d'affaires à la R&D, contribue à la dynamique des territoires avec 195 000 salariés directs, et surtout 15 000 recrutements et plus de 4 000 emplois nets créés en 2018.

Pascale Rombaut-Manouguian - pascale.rombaut-manouguian@credit-agricole-sa.fr