Monde – L'actualité de la semaine

Monde – L'actualité de la semaine
  • Synthèse des marchés
  • France : forte augmentation de la production industrielle en mai
  • Zone euro : une reprise poussive de la production industrielle !
  • Pologne : l'économie au service de la politique
  • Turquie : limogeage du gouverneur de la Banque centrale par Erdogan
  • Algérie : baisse des perspectives de croissance du PIB en 2019
  • Egypte : forte baisse de l'inflation en juin
  • Egypte : maintien des relations avec le FMI à la fin du programme de soutien
  • Le Nigéria signe « enfin » l'accord sur la zone de libre-échange continentale
  • Le Ghana souhaite rééchelonner les montants de créances contractées auprès de la Chine
  • Tendances à suivre

En résumé

Synthèse des marchés. France : forte augmentation de la production industrielle. Zone euro : une reprise poussive de la production industrielle ! Pologne : l'économie au service de la politique. Turquie : limogeage du gouverneur de la Banque centrale par Erdogan. Algérie : baisse des perspectives de croissance du PIB en 2019. Egypte : forte baisse de l'inflation en juin, et maintien des relations avec le FMI à la fin du programme de soutien. Le Nigéria signe « enfin » l'accord sur la zone de libre-échange continentale. Le Ghana souhaite rééchelonner les montants de créances contractées auprès de la Chine.

Monde – L'actualité de la semaine

Le président Erdogan, insatisfait de la politique monétaire menée par la Banque centrale, et notamment le maintien de taux d'intérêt élevés qui obérerait, selon lui, la croissance économique de la Turquie, a décidé de limoger le gouverneur M. Cetinkaya. Le taux directeur est actuellement de 24% dans le but de stopper la chute de la livre turque sur les marchés. Ce mouvement a déjà eu des effets négatifs sur les marchés internationaux, préoccupés du degré d'interventionnisme de plus en plus élevé du politique sur l'économie et de la perte d'indépendance de la Banque centrale. A la suite de cette décision, la livre turque a perdu 3% contre USD.

Olivier LE CABELLEC, Economiste