Monde – L'actualité de la semaine

Monde – L'actualité de la semaine
  • BCE : déterminée à agir dans un environnement durablement plus risqué
  • Allemagne : production industrielle au mois d'avril
  • Allemagne : nouvelle période d'incertitude politique après la démission de la leader du SPD
  • France : léger rebond de la production industrielle
  • Italie : bas les masques !
  • Italie : délocalisation de la production en baisse
  • Espagne : sortie de la procédure de déficit excessif
  • Royaume-Uni : le secteur manufacturier se contracte après un stockage record
  • Russie : rencontre Xi-Poutine, le cauchemar de Mackinder ?
  • Roumanie : de la prison ferme pour le chef du parti au pouvoir
  • Inde : nouveau ralentissement de la croissance
  • Thaïlande : « Civilitaire »
  • Libye : chute des réserves en devises
  • Arabie : stabilité des réserves en devises
  • Irak : hausse des réserves en devises dans un environnement de sortie de récession
  • Tendances à suivre

En résumé

La BCE est déterminée à agir dans un environnement durablement plus risqué. Allemagne : recul de la production industrielle, et nouvelle période d'incertitude politique après la démission de la leader du SPD. France : léger rebond de la production industrielle. Italie : état de la dette et délocalisation de la production en baisse. Royaume-Uni : le secteur manufacturier se contracte après un stockage record. Russie : rencontre Xi-Poutine, le cauchemar de Mackinder ? Roumanie : de la prison ferme pour le chef du parti au pouvoir. Inde : nouveau ralentissement de la croissance. Thaïlande : « Civilitaire ». Libye : chute des réserves en devises.

Monde – L'actualité de la semaine

Bien que la BCE tienne à préciser que les anticipations d'inflation sont restées « ancrées », elle s'avoue soucieuse ou pour le moins intriguée par la déconnexion entre les anticipations de marché (inférieures à 1,4% à long terme) et les anticipations des entreprises et des consommateurs (montrant un décrochage moindre). Les premières semblent intégrer un choc bien plus long et fondamental qu'une simple guerre commerciale, un questionnement sur une potentielle rupture dans l'ordre mondial dans lequel on a opéré depuis l'après-guerre. Le réalignement des autres agents économiques sur cette vision aurait des implications importantes sur la révision de leur comportement d'investissement et de consommation.

Paola MONPERRUS-VERONI, Economiste