France – PIB T3, une croissance stable, toujours portée par la demande intérieure

France – PIB T3, une croissance stable, toujours portée par la demande intérieure
  • La demande intérieure reste le moteur de la croissance
  • Implications pour notre scénario

En résumé

Le PIB progresse de 0,3% au troisième trimestre, soit le même rythme qu'aux deux trimestres précédents, selon les premières estimations de l'Insee. La croissance est portée par la demande intérieure hors stock. La consommation des ménages accélère légèrement et l'investissement des entreprises reste très dynamique. Le commerce extérieur pèse négativement à hauteur de 0,4 point sur la croissance du T3, du fait de la forte accélération des importations. Les chiffres du T3 entraînent une légère révision de notre prévision de croissance pour 2019 et pour 2020, sans toutefois remettre en cause notre scénario.

France – PIB T3, une croissance stable, toujours portée par la demande intérieure

La consommation des ménages accélère légèrement et progresse de 0,3% au T3, après 0,2% au T2. Les dépenses des ménages en biens fabriqués ont été soutenues et progressent de 1,6% sur le trimestre, en lien avec l'augmentation des immatriculations automobiles (qui explique également en partie la hausse des importations) en juillet et en août. La hausse des immatriculations est en partie due à l'anticipation d'une nouvelle réglementation en septembre (les dépenses de consommation se sont d'ailleurs contractées en septembre), mais montre également la capacité des ménages à engager des dépenses importantes. Une accélération de la consommation des ménages semble ainsi envisageable au T4.

Pierre BENADJAOUD, Economiste