Espagne – Scénario 2020-2021 : une fin d'année remplie d'incertitudes

Espagne – Scénario 2020-2021
  • Focus : allocation des fonds Next generation EU
  • Dernières évolutions conjoncturelles
  • La trame de notre scénario

En résumé

L'impact de la crise sanitaire sur l'économie espagnole s'est aggravé sensiblement au deuxième trimestre. L'activité, qui avait déjà été sérieusement affectée au T1, lorsqu'elle avait reculé de 5,2% par rapport au T4 2019, a accéléré sa baisse au T2, avec une contraction de 18,5%. Cette évolution reflète le coût économique élevé à court terme des mesures de restriction adoptées afin de contenir la propagation du virus et de prévenir l'effondrement du système de santé. Le recul de l'activité résulte principalement de la détérioration de la demande domestique, qui a amputé la croissance de 16,1 points de PIB.

Espagne – Scénario 2020-2021

La baisse de l'activité au T2 a touché tous les secteurs (à l'exception de l'agriculture et de la pêche), mais avec une intensité très hétérogène en fonction des mesures d'interruption de l'activité spécifiques. L'activité des services marchands s'est contractée de 25%, avec des baisses particulièrement importantes dans les branches du commerce de détail, des loisirs, de la restauration et de l'hôtellerie. La construction a également chuté de près de 25%, affectée, entre autres, par la suspension d'activités non essentielles entre le 29 mars et le 9 avril et par une incertitude accrue. La baisse de l'activité manufacturière a été plus modérée (21%).

Ticiano BRUNELLO, Economiste