Monde – Scénario macro-économique 2020-2021 : tous sont égaux, mais certains sont plus égaux que d'autres...

  • Pays développés – Quelle reprise au-delà du "faux V" ?
  • Pays émergents – Faire le tri ?
  • Pétrole – Toujours confiné dans l'attente d'un vaccin
  • Politique monétaire – Souplesse maximale
  • Taux d'intérêt – Sous cloche
  • Taux de change – Sous le sceau des élections américaines
  • Prévisions économiques et financières

En résumé

Tout comme la récession, le rebond est généralisé. Tout comme la récession, il est fort mais hétérogène. Largement mécanique, il envoie des signes d'essoufflement qui nourrissent des inquiétudes sur sa résistance une fois les aides allégées. Des inquiétudes diffuses mais une double certitude : des taux d'intérêt durablement très bas et une croissance mondiale chaotique et non synchrone.

Monde – Scénario macro-économique 2020-2021

Au regard des indicateurs mensuels et des enquêtes, le rebond est généralisé, tout comme la chute de l'activité l'avait été. Tout comme elle, il est puissant mais hétérogène et signale que l'offre, la demande et les secteurs se redressent selon des vitesses et des vigueurs différentes. Le secteur des services qui requiert mobilité et interaction sociale tend à afficher un retard naturel par rapport au secteur industriel. Selon la nature et l'efficacité des mesures de soutien, la reprise de la demande précède celle de l'offre (grands pays développés dans lesquels les revenus des ménages, voire l'emploi, ont été largement préservés), alors que l'offre devance dangereusement la demande (Chine, notamment, où l'emploi et les revenus souffrent, alors que la machine industrielle repart grâce à la demande publique et la stimulation du crédit bancaire). La reprise se dessine donc, mais elle est loin d'être homogène, synchronisée et risque d'être chaotique.

Catherine LEBOUGRE, Economiste