Espagne ‒ Scénario 2020-2021 : un bilan économique très lourd

Espagne ‒ Scénario 2020-2021 : un bilan économique très lourd
  • Synthèse
  • Focus : impact du Covid sur le tourisme espagnol
  • Dernières évolutions conjoncturelles
  • La trame de notre scénario

En résumé

La baisse du PIB, directement liée au confinement, se concentre dans la première moitié de 2020. Pendant l'été, nous assisterons à une normalisation progressive de l'activité conséquence à la fois de la réduction des contraintes de production, associée aux mesures permettant de contenir la pandémie, et de la réalisation des dépenses des ménages et des entreprises, reportées pendant la première moitié de l'année. Cependant, le rebond de l'activité sera incomplet, en raison des effets que l'incertitude (nouveaux foyers de la maladie, réintroduction ou renforcement des mesures de confinement, lente reprise de l'activité) aura sur les comportements des agents. En particulier, l'incertitude conduirait les ménages à accroître leur épargne de précaution et les entreprises à retarder leurs décisions d'investissement et d'emploi.

Espagne ‒ Scénario 2020-2021 : un bilan économique très lourd

Au deuxième trimestre, la baisse de l'activité aurait été encore plus marquée. Toutes les composantes des enquêtes du sentiment économique ont subi des chutes importantes à partir de mars et ont commencé à se redresser seulement en juin mais restent encore loin de leurs niveaux d'avant crise. La production industrielle a baissé de 24,5% en mai sur un an avec des chutes impressionnantes telles que celles de la fabrication de vêtements (-80,6%) ou de véhicules (-63,1%).

Ticiano BRUNELLO, Economiste