Zone euro – Scénario 2020-2021 : mobilisation pour une sortie de crise homogène et coordonnée

Zone euro – Scénario 2020-2021 : mobilisation pour une sortie de crise homogène et coordonnée
  • Anatomie de la crise
  • La réponse de politique économique

En résumé

Sous l'hypothèse bienveillante d'absence de deuxième vague de contagion, notre prévision de croissance pour la zone euro s'établit à -8,1% en 2020 et +5,5% en 2021. Elle épouse un profil trimestriel en forme de V marqué entre le deuxième et le troisième trimestre 2020 : rebond mécanique de la croissance au deuxième semestre de 2020, suivi d'une reprise modérée et incomplète en 2021. À la fin de notre horizon de prévision, le niveau du PIB serait de 2% inférieur à son niveau de 2019 pour la zone euro. Cet écart sera différencié entre pays : de nul pour l'Allemagne à négatif pour les autres grandes économies (-2,6% pour la France, -4,4% pour l'Italie, -5,5% pour l'Espagne).

Zone euro – Scénario 2020-2021 : mobilisation pour une sortie de crise homogène et coordonnée

La nature transitoire, et surtout exogène, du choc a ancré les anticipations des agents sur un mouvement de reprise en forme de V. Cependant, ce qui n'est pas produit et consommé aujourd'hui ne sera pas complétement "rattrapé" à la fin de l'épidémie. Le risque d'un choc temporaire produisant des effets plus permanents est élevé : l'expérience de la précédente crise nous oblige à constater qu'aujourd'hui encore, dans la zone euro, des économies n'ont pas retrouvé le niveau de production et de revenu d'avant crise ; le chômage, initialement supposé temporaire, s'est en outre partiellement transformé en chômage structurel.

Paola MONPERRUS-VERONI, Economiste