Monde – L'actualité de la semaine

Monde – L'actualité de la semaine
  • Trouver le juste équilibre entre optimisme éphémère et craintes persistantes
  • Zone euro : les postes vacants en baisse et les coûts salariaux horaires en hausse donnent le pouls de la crise au T1 2020
  • Zone euro : les craintes d'une demande en berne persisteront-elles après le déconfinement ?
  • Allemagne : le gouvernement est disposé à s'endetter davantage pour stimuler la reprise
  • Italie : vers un apaisement de la grogne patronale ?
  • Espagne : 3 750 millions d euros pour l'industrie automobile
  • Royaume-Uni : forte détérioration des conditions sur le marché du travail
  • Royaume-Uni : le taux d'inflation perd un point de pourcentage en deux mois
  • Royaume-Uni : la BoE augmente son programme d'achats d'actifs de 100 Mds £ et laisse la porte ouverte à plus d'assouplissement
  • Ukraine : un accord majeur pour la solvabilité du souverain
  • Chine : nouvelle progression des indicateurs d'activité en mai
  • Liban : un pays dans la tourmente
  • Maroc : les perspectives économiques se détériorent en 2020
  • Le FMI au secours de l'Afrique sub-saharienne
  • Tendances à suivre

En résumé

Trouver le juste équilibre entre optimisme éphémère et craintes persistantes. Zone euro : les postes vacants en baisse et les coûts salariaux horaires en hausse donnent le pouls de la crise au T1 2020 ; les craintes d'une demande en berne persisteront-elles après le déconfinement ? Allemagne : le gouvernement est disposé à s'endetter davantage pour stimuler la reprise. Italie : vers un apaisement de la grogne patronale ? Espagne : 3,75 Mds€ pour l'industrie automobile. Royaume-Uni : forte détérioration des conditions sur le marché du travail ; le taux d'inflation perd un point de pourcentage en deux mois ; la BoE augmente son programme d'achats d'actifs de 100 Mds £ et laisse la porte ouverte à plus d'assouplissement. Ukraine : un accord majeur pour la solvabilité du souverain. Chine : nouvelle progression des indicateurs d'activité en mai. Liban : un pays dans la tourmente. Maroc : les perspectives économiques se détériorent en 2020. Le FMI au secours de l'Afrique sub-saharienne.